ASSE – Mercato : Les dirigeants se font sévèrement épingler pour le transfert de Fofana !
Wesley FofanaCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
OPINION

ASSE – Mercato : Les dirigeants se font sévèrement épingler pour le transfert de Fofana !

A l'instar de Patrick Revelli dans nos colonnes une semaine plus tôt, Pierre Repellini demande un peu de patience aux supporters verts, convaincu que le travail de Claude Puel va payer à l'ASSE. Le tout en égratignant les dirigeants...

Ancien défenseur et entraîneur des Verts, Pierre Repellini a donné son avis sur la situation actuelle de l'ASSE sur France Bleu (propos retranscrits par le site Poteaux Carrés). Et déploré le manque d'ambition du club. « Je pense que l’ASSE aurait dû garder Wesley Fofana, ils auraient peut-être pu le vendre beaucoup plus cher l’année prochaine. Mais c’est toujours pareil, dès qu’il y a une proposition intéressante financièrement, dans le football moderne, c’est l’argent qui prime plutôt que la compétition. Je pense que si on l’avait gardé, il y aurait certainement d’autres clubs qui se seraient mis sur le marché, des grands clubs européens. »

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

« On ne laisse pas partir des garçons comme ça ! C’est comme si le PSG laissait partir Mbappé ! Paris perdrait 50% de son potentiel »

L'ancien défenseur garde toutefois confiance. En Claude Puel surtout... « Cette série de défaites ne m’inquiète pas spécialement car je sais que le travail est fait en profondeur. Le petit problème c’est qu’on avait deux défenseurs centraux qui tenaient la baraque, Fofana et Saliba, mais ils ont été transférés. Claude Puel s’inscrit dans le moyen voire le long terme. C’est bien sûr une bonne chose. Claude, c’est un bâtisseur. Ce n’est pas quelqu’un qui vient pour faire des coups un an ou deux avant de partir. On voit déjà tous les jeunes qu’il a fait jouer. Le seul truc auquel il faut prêter attention, c’est de ne pas laisser partir les meilleurs jeunes dès qu’ils ont un peu pignon sur rue. Sinon ce sera toujours le même problème, on n’arrivera jamais à enclencher quelque chose. »

« Galtier a eu le même problème, il a fallu qu’il bâtisse tout »

Et à Repellini d'en remettre une couche sur Fofana... « Je pense que Claude Puel est victime du départ de Wesley Fofana. Les trois premiers matches de la saison, les Verts n’ont pas pris de but. Fofana jouait. En deux matches à Leicester, il est devenu le patron de la défense. Il y a un problème ! On ne laisse pas partir des garçons comme ça ! C’est comme si le PSG laissait partir Mbappé ! Paris perdrait 50% de son potentiel. » Cette gestion n'empêche pas l'ancien adjoint de Robert Herbin de croire en des lendemains plus heureux pour l'ASSE. « Saint-Etienne va travailler tranquillement et avancer petit à petit, ce n’est pas la peine de vouloir brûler les étapes. Il faut faire les choses rationnellement. Quand vous bâtissez, vous commencez par les fondations, pas par le toit ! Laissons faire Claude Puel et ses adjoints, Jacky Bonnevay et Julien Sablé. Laissons-les construire, bâtir, pièce après pièce. Les supporters peuvent manquer de patience mais ils y ont été habitués. Il y a quelques années ils ont été récupérés par la pointe des cheveux. Galtier a eu le même problème, il a fallu qu’il bâtisse tout. »