ASSE - Mercato : Palencia, Diousse, Katranis... où en sont les prêtés de l'été ?
Assane DiousseCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
FOCUS

ASSE - Mercato : Palencia, Diousse, Katranis... où en sont les prêtés de l'été ?

L'ASSE avait prêté cinq joueurs cet été. Tour d'horizon de leur situation, à la mi-saison.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Ils se relancent bien

Sergi Palencia

Arrivé à l'été 2019 dans le Forez en provenance des Girondins de Bordeaux, Sergi Palencia (24 ans) n'est jamais parvenu à s'imposer à l'ASSE. Seulement 6 apparitions en Ligue 1 sous le maillot vert la saison passée pour l'Espagnol, qui avait été freiné par un vilain tacle de Jordan Amavi à Marseille (0-1) avant de rester six semaines à l'infirmerie et de décevoir, à son retour. Au point de disparaître du groupe après avoir joué seulement 7 matches depuis l'arrivée de Claude Puel. Prêté à Leganes, en D2 espagnole, l'ancien joueur de la Masia, l'ancien bordelais retrouve du temps de jeu dans le club de la banlieue de Madrid. Il est titulaire et évolue le plus souvent au poste de milieu droit. Sous contrat à l'ASSE jusqu'en 2023.

Mickaël Nadé

Sous contrat jusqu'en juin 2022, Mickaël Nadé (21 ans) a été prêté pour la saison à Quevilly-Rouen, actuel leader en National devant le SC Bastia. Titulaire au sein de la charnière centrale du club normand, le gaucher s'affirme comme un cadre de l'équipe coachée par Bruno Irles (13 matches, 1 but). Seul bémol : une expulsion face au Stade briochin qui l'a écarté des terrains pendant deux matches. Un prêt concluant, mais de là à ce que le défenseur originaire de Sarcelles, qui avait connu sa seule titularisation sous le maillot vert en L1 le 20 mai 2017 à Nancy (1-3), puisse avoir un avenir dans le Forez...

ça va mieux pour lui

Alexandros Katranis

0 match avec l'ASSE... Le latéral gauche de 22 ans enchaîne cette saison un troisième prêt, en autant de saisons  depuis son arrivée au club en 2018. Katranis avait été prêté à Mouscron, en Belgique, puis à Atromitos, son club formateur. Cet été, il a de nouveau été prêté, à Hatayspor, en D1 turque. Après des débuts compliqués, où il n'était aligné qu'en Coupe de Turquie, le Grec semble avoir convaincu son entraîneur puisqu'il vient d'enchaîner 4 titularisations, au sein d'un promu qui réalise un joli parcours (6e).

Pour eux, c'est plus compliqué...

Assane Diousse

Le 5 août 2017, Assane Diousse (23 ans) disputait son premier match sous les couleurs vertes contre Nice (1-0). Il avait fait forte impression et sa prestation présageait de belles choses pour la suite, mais il n'en a rien été. Arrivé d'Empoli à l'été 2017 pour 5 M€, le natif de Dakar ne s'est jamais imposé chez les Verts. Au total, il est apparu à 37 reprises en L1. Prêté six mois au Chievo Vérone début 2019, le milieu de terrain sénégalais est à nouveau prêté cette saison à Ankaragücü, en Turquie. Dans une équipe qui pointe à la dernière place de son championnat, Diousse totalise 6 titularisations depuis son arrivée, dans son rôle de sentinelle. Blessé en novembre, il a été remplaçant lors des trois dernières journées. Sous contrat avec l'ASSE jusqu'en 2022.

Lamine Ghezali

La saison passée, l'ASSE l'avait déjà prêté en Ligue 2, à Châteauroux. Mais le petit attaquant n'avait pas donné satisfaction. Il était resté muet en six apparitions en L2, si bien que le club berrichon avait rapidement mis un terme au prêt. Dès la mi-saison, Ghezali (21 ans) avait rejoint la réserve de l'ASSE. Cet été, c'est en National, du côté du Sporting Club de Lyon (anciennement Lyon-Duchère) que l'ailier a été prêté. Sans grand succès là encore. L'ancien pensionnaire du centre de formation n'a toujours pas fait trembler les filets. Face au Mans (1-3), lors du dernier match de l'année, il a été remplacé à l'heure de jeu pour sa troisième titularisation. En début de saison, il s'était signalé en inscrivant sur penalty le but de la victoire de la réserve du SC Lyon... contre la réserve stéphanoise. Dernier au classement, avec 7 points de retard sur Bastia-Borgo, premier non-relégable, le SC Lyon a limogé son entraîneur. De quoi redistribuer les cartes et relancer Ghezali, en fin de contrat à l'ASSE au mois de juin ?