Pierre Repellini, ici avec Bernard Caiazzo
Pierre Repellini, ici avec Bernard CaiazzoCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
TACLE

ASSE - Mercato : Pierre Repellini dénonce une ânerie de Caiazzo et Romeyer

L'ancien Vert Pierre Repellini estime que l'ASSE n'aurait pas du vendre si tôt deux de ses anciens espoirs...

Zapping But! Football Club AS Saint-Etienne : Le Bilan de l'année 2021

Invité de Club ASSE, l'émission de TL7, Patrick Revelli a glissé ses conseils Mercato. « Ces dernières saisons, on achète des avant-centres mais ils sont où ?, s'est-il demandé. On les a empilés comme des poupées russes mais depuis Beric, qui s'était malheureusement blessé, ils n'ont jamais joué. Je ne pense pas que c'est là qu'il faille recruter mais plutôt ailleurs. On manque d'expérience en défense. »

Un avis partagé par Pierre Repellini, lui aussi invité de Club ASSE. « Tant qu'on n'aura pas une épine dorsale solide, on ne pourra pas construire. Malheureusement, on avait une charnière exceptionnelle avec deux jeunes joueurs (ndlr : Wesley Fofana et William Saliba), mais l'un fait aujourd'hui la pluie et le beau temps en Angleterre et l'autre est à Marseille qui veut le garder. Soit on est des ânes, soit ce sont les autres qui sont intelligents ! »

Pour résumer

« Tant qu'on n'aura pas une épine dorsale solide, on ne pourra pas construire. Malheureusement, on avait une charnière exceptionnelle avec deux jeunes joueurs (ndlr : Wesley Fofana et William Saliba), mais l'un fait aujourd'hui la pluie et le beau temps en Angleterre et l'autre est à Marseille qui veut le garder. Soit on est des ânes, soit ce sont les autres qui sont intelligents ! », estime Repellini.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS