ASSE - Mercato : plusieurs cadres ont pris une grande décision
Wahbi Khazri, l'un des Verts qui profite du moment présentCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
MAG

ASSE - Mercato : plusieurs cadres ont pris une grande décision

Timothée Kolodziejczak l'a dit la semaine dernière : en fin de contrat en juin prochain, il veut profiter de sa dernière année à l'ASSE. Et ils sont nombreux à être dans la même situation que lui...

Zapping But! Football Club MHSC - ASSE : Le brief d'avant match

Auteur d'un bon début de saison, titulaire sur le flanc gauche de la défense verte et passeur décisif pour Denis Bouanga à Lens (2-2), Timothée Kolodziejczak avait fait un passage remarqué devant les médias à Bollaert. Le défenseur (29 ans) avait eu ces mots : « Il me reste un an à faire ici. Je veux profiter. Il y a eu quelques accrochages avec le coach par le passé mais on se connaît bien. Il me fait jouer où il veut et je me donnerai à fond ». Le message était clair : malgré quelques frictions, le natif d'Arras compte honorer sa dernière année de contrat en prenant le plus de plaisir possible. Une situation, et un état d'esprit, partagés par plusieurs de ses coéquipiers.

Khazri aussi veut savourer sa « der » chez les Verts

Car beaucoup de joueurs stéphanois entrent dans la dernière année de leur contrat. C'est notamment le cas de Wahbi Khazri. Et comme Kolo, le Tunisien sait que son salaire, le plus gros de l'effectif, rend toute prolongation inenvisageable. Sa collaboration avec Claude Puel n'a pas toujours été simple, les rapports n'ont jamais et ne seront jamais aussi chaleureux qu'avec Jean-Louis Gasset, mais l'ancien bastiais aime porter ce maillot vert, le public du Chaudron, sa famille se plait à Saint-Etienne, alors pas question de « partir pour partir » ou de bouder son plaisir. Du plaisir, Ryad Boudebouz a moins de chance d'en prendre. L'Algérien a pu se rendre compte, en étant écarté du groupe dès le déplacement à Lens, que Puel ne comptait toujours pas vraiment sur lui. En fin de contrat en 2022 lui aussi, avec un gros salaire, il s'apprête à une dernière saison difficile. Ce sera également le cas d'autres joueurs dont le club aimerait se délester, comme Assane Diousse, Bilal Benkhedim, Lamine Ghezali ou Alpha Sissoko, tous promis à la réserve s'ils ne trouvent pas preneur lors des dernières heures du Mercato.

Pas de prolongation en vue pour Nordin, Bajic et Trauco

Parmi les joueurs qui entrent dans les plans de Puel, Romain Hamouma, finalement conservé, n'(a rempilé que pour un an. Arnaud Nordin et Miguel Trauco n'ont plus qu'un an de contrat eux aussi, comme Stefan Bajic. Le jeune portier avait reçu une proposition de prolongation l'été dernier mais il s'était montré trop gourmand aux yeux des dirigeants. Nordin aussi avait eu la possibilité de prolonger mais aucun accord n'avait été trouvé et depuis, l'international Espoirs et son entourage n'ont plus de nouvelles du club. La tendance est à ce qu'il parte libre à la fin de son contrat, et il en est de même pour Trauco.

Puel et son staff dans le même cas de figure

Arrivé à l'ASSE en octobre 2019 en remplacement de Ghislain Printant, Claude Puel devait s'inscrire chez les Verts dans la durée, avec un projet de reconstruction autour des jeunes, tout en allégeant la masse salariale afin de renflouer les caisses. Mais la donne a changé. Notamment avec la mise en vente du club au printemps dernier. Celle-ci rend improbable une prolongation de Puel et de son staff, surtout que les résultats sportifs ne plaident pas vraiment en faveur du manager des Verts, tout comme son salaire, l'un des trois plus gros du club (225 000 € mensuels)...

Le "carpe diem" des cadres

En fin de contrat en juin 2022, plusieurs cadres de l'ASSE sont conscients de vivre leur dernière année dans le Forez. Du côté des Kolo ou Khazri, la donne est assez claire : on entend profiter du moment présent et c'est tout !