ASSE – Mercato : Puel, Leicester... Fofana lâche ses vérités sur son transfert et n'exclut pas un avenir... à l'OM
Wesley FofanaCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos

ASSE – Mercato : Puel, Leicester... Fofana lâche ses vérités sur son transfert et n'exclut pas un avenir... à l'OM

Wesley Fofana, le défenseur qui a quitté l'ASSE pour rejoindre Leicester cet été, est revenu sur son transfert au micro de Canal Plus.

Dans l'interview accordée à la chaîne cryptée, le défenseur formé chez les Verts a expliqué les raisons de son choix, et la situation de blocage qui a duré un moment avec Claude Puel.

Les efforts de Leicester ont payé

« Je suis très heureux et très fier. Ils m'ont montré qu'ils ont tout fait. Ils sont montés dans des sommes qui n'étaient pas prévues. Ils auraient pu recruter quelqu’un d'autre, ils ne l'ont pas fait. Je suis sur de mon choix. »

L'ASSE ne pouvait le laisser partir que contre le jackpot

« C'est incroyable. C'est aussi l'accord entre le club et moi. Si je devais partir c'était pour que le club touche une grosse somme. Depuis tout petit, je n'ai jamais été sur le devant de la scène, mon mental de guerrier a fait ma force. Je suis un chien comme on dit, je suis prêt »

Un des meilleurs défenseurs du monde ?

« Puel me l'a déjà dit. Je trouve que c'est très flatteur. Je ferai tout pour ».

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'ASSE

La situation de blocage avec Puel

« Il m'a dit que c'était hors de question (de partir), qu'il était prêt à mettre sa place en jeu. C'était très dur qu'il ne comprenne pas mon envie. Mais ça s'est bien terminé et je suis très heureux. »

La réponse à une meilleure offre l'été prochain

« Personne ne pouvait me garantir la même offre ou une meilleure à la fin de la saison. Je m'occupe de ma mère, de mes sœurs. C'était aussi pour leur dire ne vous inquiétez plus, je ne veux pas que mes sœurs connaissent ce que j'ai vécu petit. J'ai réalisé un de mes rêves les plus fous. »

Les critiques des supporters

« Ça a été de ne pas respecter le club, de ne penser qu'à l'argent. Ils m'ont reproché beaucoup de choses, ça m'a fait de la peine. On ne peut pas dire que je manque de respect à Sainté. J'ai fait des efforts pour prolonger ou jouer avec des douleurs. Je les ai toujours faits pour mouiller le maillot. »

Un avenir du côté de l'OM ?

« Le club qui me faisait rêver petit, c'était l'OM. Après ça a été Sainté. Aujourd'hui je veux taper le plus grand, le plus haut. Mais quand j'ai joué au Vélodrome, ça a été quelque chose d’incroyable, devant ma famille, dans ma ville. Pourquoi pas un jour jouer à l'OM. »

L'équipe de France

« C'est vraiment le rêve, le summum, ce serait incroyable, il y a une concurrence incroyable. C'est bien, ça va nous permettre à tous de se donner à fond. »