ASSE – Mercato : Puel poursuit sa purge, et ce n'est pas fini !
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
CHANTIER

ASSE – Mercato : Puel poursuit sa purge, et ce n'est pas fini !

Les départs de Mathieu Debuchy et Kévin Monnet-Paquet, en attendant peut-être celui de Romain Hamouma, s'inscrivent dans les travaux de rajeunissement et de réduction de la masse salariale entrepris par Claude Puel depuis son arrivée à l'ASSE. Et le Castrais espère ne pas s'arrêter là...

Zapping But! Football Club ASSE : Top 10 des salaires de la saison 2020 / 2021

A son arrivée à l'automne 2019, quand il avait pris la relève de Ghislain Printant, Claude Puel a de suite remis les Verts au travail, et annoncé la couleur. « A Lille et à Nice, j'ai reconstruit avec des jeunes, il y avait une page blanche à mon arrivée. Mais ici la mission est plus compliquée car il y a un déficit et un passif avec des joueurs qui ont de gros salaires », nous avait confié le Castrais. Les choses étaient donc on ne peut plus claires : Puel devait composer sans moyens financiers pour recruter, ou si peu, mais aussi avec un effectif jugé « pléthorique » et « déséquilibré », avec des joueurs aux salaires encombrants, pour certains. Plus de 50 joueurs étaient sous contrats professionnel en 2019-20. Mais la purge a débuté dès l'hiver 2020 avec le départ de Robert Beric à Chicago.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Hamouma, ça traine encore

Romain Hamouma (34 ans), présent au club depuis neuf saisons, sera libre le 1er juillet. L'ancien caennais s’était vu proposer une prolongation en cours de saison. Proposition qui était soumise à un nombre de matches joués, lui qui a souvent été blessé par le passé, mais qui était restée uniquement verbale, et sans suites. Depuis, Claude Puel a annoncé qu’il voulait effectivement conserver son attaquant et qu’il allait revenir vers lui. Seulement, selon nos informations, s'il y a bien eu des discussions entre le club et Romain Hamouma depuis cette annonce, ça a été de façon informelle. Le joueur attend toujours une proposition écrite, qui tarde à venir. Et pendant ce temps, ses contacts en France, notamment Nice, et à l'étranger, avancent leurs pions…

Déjà 23 départs chez les pros en un an et demi depuis l'arrivée de Puel...

Et au total, ce sont déjà une vingtaine de joueurs qui ont quitté l'ASSE en un an et demi. Après Beric, les gardiens Théo Vermot et Alexis Guendouz avaient quitté le Forez l'été dernier, tout comme les défenseurs Loïc Perrin, Léo Lacroix, Aboubacar Kouyaté et Wesley Fofana, les milieux Yann M'Vila, Yohan Cabaye, Alexandre Valbon et Luis Sanchez, et les attaquants Loïs Diony, Franck Honorat, Kleyveens Hérelle, Makhtar Gueye et Vagner Dias Gonçalves. A ces 15 joueurs s'est ajouté Stéphane Ruffier, licencié en janvier dernier. Et cet été, les départs de Mathieu Debuchy et Kévin Monnet-Paquet ont été actés, tout comme ceux de Rayan Souici, Lucas Llort, Jérémy Porsan-Clémenté et Setigui Karamoko, des réservistes arrivés eux aussi à la fin de leur contrat pro.

… qui veut encore dégraisser le mammouth

23 joueurs ont donc quitté l'ASSE depuis l'arrivée de Puel, qui n'a enregistré que 6 arrivées (hormis les prêts) : le gardien Boubacar Fall, les défenseurs Yvann Maçon et Setigui Karamoko (qui quitte le club cet été un an après son arrivée), les milieux Adil Aouchiche et Yvan Neyou, et l'attaquant Jean-Philippe Krasso. Et cet été, d'autres départs sont déjà à prévoir. Outre le cas Romain Hamouma, Puel espère encore dégraisser. Parmi les gros salaires, il reste encore Wahbi Khazri, Ryad Boudebouz et Timothée Kolodziejczak. Tous trois entrent dans la dernière année de leur contrat et ne seront pas retenus en cas de propositions. Ce qui vaut aussi pour Jessy Moulin, Assane Diousse et plusieurs jeunes qui n'ont plus qu'un an de contrat : Alexandros Katranis, Mickaël Nadé, Marvin Tshibuabua, Alpha Sissoko, Victor Petit, Lamine Ghezali, Abdoulaye Sidibé, Tyrone Tormin et Edmilson Correia. Parmi les joueurs qui ont encore deux ans de contrat, soit jusqu'en juin 2023, Puel ne retiendra pas non plus Gabriel Silva et Sergi Palencia, voire Jean-Philippe Krasso. Sur les nombreux joueurs en fin de contrat en 2022, seuls Arnaud Nordin, Bilal Benkhedim et Stefan Bajic ont entre les mains une proposition pour prolonger. Mais Puel semble tout de même compter sur Maxence Rivera. Et sur Miguel Trauco. Mais une prolongation du Péruvien n'est pas envisagée et en cas d'offre, un départ pourrait se préciser, la situation financière du club étant ce qu'elle.

Pour résumer

Puel veut continuer de dégraisser à l'ASSE...

Laurent HESS
Article écrit par Laurent HESS