Jean-Philippe Krasso
Jean-Philippe KrassoCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
BUTEUR

ASSE : sa forme, ses objectifs, la fin du Mercato... Krasso en dit plus

Auteur de 3 buts lors des cinq premières journées de L2, Jean-Philippe Krasso est l'homme en forme de ce début de saison à l'ASSE. Et il ne veux pas s'arrêter là...

Zapping But! Football Club AS Saint-Etienne : Batlles, un bon choix pour les verts ?

But ! : Jean-Philippe, votre prêt à Ajaccio semble vous avoir fait le plus grand bien...

Jean-Philippe KRASSO : Oui. Il m'a donné de la confiance. J'ai fait une bonne fin de saison. J'ai aidé l'ACA à monter en L1, j'ai joué et j'ai été décisif. Ça m'a fait du bien, c'est sûr.
 

Vous avez pu enchaîner, ce qui n'avait pas été le cas à l'ASSE jusqu'ici...

C'est ça. Lors de mes deux premières saisons ici, ça n'a pas été évident. C'était des saisons difficiles, ce n'était pas simple pour trouver la bonne formule. Je jouais assez peu. C'est pour ça que mon prêt a été une bonne chose.
 

Vous êtes au top physiquement ?

Pas tout à fait. Je manque encore un peu d'essence, notamment sur les fins de match. Je dois me gérer. Je ne suis pas à fond. J'ai encore un peu de mal à tenir 90 minutes. Je ne suis pas encore au meilleur de ma forme.
 

Vous vous rendez compte que votre statut est en train de changer ?

Je sais qu'il y a plus d'attentes. Pas mal d'attaquants sont partis. Moi, je suis là, je joue plus. Ça se passe plutôt bien mais je dois faire encore plus, encore mieux.

 

Vous en êtes à 3 buts. Vous êtes-vous fixé un objectif ?

L'objectif, c'est d'en mettre le plus possible. Mais je ne me suis pas fixé un nombre, non. J'ai juste envie de marquer, d'être décisif.
 

Quel but avez-vous préféré entre QRM et Valenciennes ?

Plutôt QRM. Je l'ai revu, il était pas mal !

 

A Valenciennes, que vous a dit Gautier Larsonneur après votre face à face perdu face à lui, à 2-1 ?

Il m'a dit : « Une fois pas deux, Krasso. Tu ne vas pas me la faire à chaque fois ! »

 

Vous avez été sollicité cet été. Quelle était votre volonté ?

J'étais ouvert aux deux possibilités. J'ai échangé avec le coach, avec Loïc Perrin. A la fin, je suis là et même s'il reste encore deux ou trois jours de Mercato, je compte rester (ndlr : l'entretien a été réalisé lundi). On verra ce qu'il se passera mais je m'investis à 100%. Je fais tout pour être efficace, pour être utile à l'équipe.

 

« J'essaie juste d'apporter à l'équipe et de prendre du plaisir, de rendre fière ma famille »


 

Pourquoi cette volonté de rester alors que des clubs de L1 vous ont sollicité ?

Parce que je me sens bien. J'ai bien commencé. Je joue. Alors je me dis : « Pourquoi partir ? ». Si c'est pour être remplaçant... Le plus important pour moi, c'est de jouer.

 

N'êtes-vous pas revanchard par rapport à vos deux premières saisons en Vert ?

Revanchard non. Même pas. J'essaie juste d'apporter à l'équipe et de prendre du plaisir, de rendre fière ma famille.

 

Que vous ont apporté les différents coachs ?

A Ajaccio, le coach Pantaloni m'a fait confiance et il m'a beaucoup fait travailler devant le but pour être plus tueur, même si j'ai encore du travail à ce niveau là. Et à l'ASSE, Claude Puel m'a surtout apporté au niveau du mental et du physique.
 

Il ne vous reste plus qu'un an de contrat. Avez-vous abordé l'idée d'une prolongation avec les dirigeants ?

Il n'y a pas encore eu de négociations. Mais ça, c'est plus mon agent. Je me concentre vraiment sur le terrain.

Pour résumer

Auteur de 3 buts lors des cinq premières journées de L2, Jean-Philippe Krasso est l'homme en forme de ce début de saison à l'ASSE. Et il ne veux pas s'arrêter là... "Ça se passe plutôt bien mais je dois faire encore plus, encore mieux", soutient-il.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.