Jean-François Soucasse (ASSE)
Jean-François Soucasse (ASSE)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
SILENCE BRISÉ

ASSE : Soucasse se désolidarise de Puel et fixe une date pour une vente avant le Mercato ! 


Jean-François Soucasse était invité sur les ondes de France Bleu tôt ce mercredi matin. Le président exécutif de l’ASSE a fait passer quelques messages lourds de sens. Notamment au sujet de la vente et de Claude Puel.

Zapping But! Football Club ASSE : Adao Carvalho, troisième actionnaire des Verts, brise le silence

Où en est le processus de vente de l’ASSE ?

« Quand je suis arrivé au club il y a neuf mois, la vente n'était pas à l'ordre du jour. Les actionnaires m'ont fait part pour différentes raisons de leur volonté de vendre. Qu'avons-nous convenu ensemble ? Je voulais que cette position soit assumée, je ne me voyais pas croiser 300 salariés sans qu'ils sachent qu'un processus de vente était lancé. Je voulais que ce process de vente soit professionnel, c'est pour ça qu'il y a eu un appel d'offres et que KPMG un des leaders mondiaux a été choisi. J'ai souhaité que la vente vienne le moins possible perturber notre quotidien, parce que c'est vital. »

Le Mercato sera-t-il boosté par une vente ?

« Il y a eu des offres, oui. Pour le reste, je suis tenu au secret. Les scénarios sont simples, en date du 23 novembre des offres seront proposées, si elles sont acceptées par les actionnaires, nous accueillerons dans les meilleures conditions le futur repreneur et son projet, j'assumerai cette transition. Si tel n'est pas le cas, je travail sur une hypothèse où il n'y a pas de repreneur qui arrive. La date du 23 novembre permet encore d'avoir un repreneur arrivant avant le mercato d'hiver. »

Claude Puel est-il sur la sellette ?

« Certains supporters veulent le départ de Claude Puel ? Je leur réponds que comme dans tout club sportif, le critère et la grille d’évaluation se font par les résultats. Seuls les résultats sportifs maintiendront le club en Ligue 1. Je ne suis pas dans une situation de déni, je ne suis pas un adepte de la méthode Coué. On ne peut pas se féliciter d’avoir le meilleur public de France – c’est une réalité – et s’étonner que ce public s’exprime et fasse part de son mécontentement. Je prends ma part dans ses responsabilités, je suis là pour les assumer. D’autres devront le faire. Les résultats sportifs sont le seul juge de paix. Je ne suis pas l’avocat de Claude Puel. Il ne faut pas que la situation de Claude Puel exonère les joueurs, la direction. »

Pour résumer

Jean-François Soucasse était invité sur les ondes de France Bleu tôt ce mercredi matin. Le président exécutif de l’ASSE a fait passer quelques messages lourds de sens. Notamment au sujet de la vente mais aussi de Claude Puel.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert