Stade Rennais, ASSE – INFO BUT! Mercato : Retards, forme, doutes... comment M'Baye Niang a découragé Puel
M'Baye NiangCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
REVELATIONS

Stade Rennais, ASSE – INFO BUT! Mercato : Retards, forme, doutes... comment M'Baye Niang a découragé Puel

Selon nos informations, la non venue de M'Baye Niang à l'ASSE ne serait pas due qu'à un simple problème d'interventions d'agents...

Tout ça pour ça ! Alors que le Stade Rennais était OK pour prêter son joueur, sans option d'achat, et que celui-ci avait donné son accord, la nouvelle est tombée samedi après-midi, au lendemain de son arrivée dans le Forez pour passer la visite médicale : l'ASSE ne recrutera pas M'Baye Niang. « L'AS Saint-Étienne a décidé de renoncer au recrutement de M’Baye Niang. Un accord avait pourtant été trouvé avec le Stade Rennais et le joueur. Mais l’intervention de plusieurs agents a rendu impossible la finalisation de l’opération », a indiqué le club par le biais d'un communiqué.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Doutes sur son niveau physique, comportement suspect... l'ASSE a dit stop

Mais il n'y aurait pas que ça pour expliquer la fermeture du dossier. D'après nos informations, les dirigeants stéphanois auraient été échaudés par le comportement de Niang. Le Sénégalais serait arrivé en retard à la visite médicale et il aurait déserté son hôtel de Saint-Galmier dans la soirée de vendredi à samedi sans en avertir le club. Claude Puel, soucieux de préserver l'état d'esprit d'un groupe qui lui donne satisfaction cette saison, aurait ensuite décidé de dire stop parce que Niang n'était pas présent à l'heure convenue samedi, en début d'après-midi, pour signer son contrat. Un deuxième retard perçu par l'entraîneur des Verts comme un manque de respect envers l'institution.

Le Castrais n'aurait pas senti une volonté forte de Niang de venir à Saint-Etienne. Et l'ASSE, intriguée par le fait que Rennes accepte de continuer de verser une bonne partie du salaire du joueur, aurait eu des échos sur sa forme physique, confirmées par la visite médicale, qui laissaient à penser qu'il ne serait pas opérationnel avant quelques semaines, alors que Puel, confronté à la blessure de Charles Abi, comptait l'utiliser dès dimanche face à Nice.