L'OL premier qualifié pour les huitièmes.
L'OL premier qualifié pour les huitièmes.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

PSG, OL, OM, LOSC - L'oeil de Denis Balbir : « Lille et Lyon au top, Paris et Marseille déçoivent »

Chaque lendemain de Coupe d'Europe, Denis Balbir évoque l'actualité des clubs français. Retour sur une nouvelle semaine sans défaite (3 victoires, 3 nuls).

Zapping But! Football Club Trophée UNFP : les joueurs du mois

« Aucun club français n'ayant perdu cette semaine en Coupe d'Europe, la série d'invincibilité des clubs de Ligue 1 se porte désormais à 16. Une première depuis 2005. Cela montre déjà que le foot français se porte bien. On le voit au niveau de la Ligue 1, du spectacle proposé et des renversements de situation auquel on assiste parfois. C'est une bonne nouvelle. L'équipe de France est une belle locomotive malgré le couac de l'Euro et derrière les clubs retrouvent des couleurs. Désormais, ils prennent la Coupe d'Europe au sérieux et jouent tous sur plusieurs tableaux. On ne peut que s'en féliciter.

« Cette victoire de Lille à Séville, c'est déjà l'un des exploits de la saison »

L'OL premier qualifié pour les huitièmes.
L'exploit des Lillois en Andalousie.Credit Photo - Icon Sport

Cette semaine, j'ai deux grandes satisfactions : Lille et Lyon. Le LOSC a fait un exploit. Il faut se rappeler ce qu'est Séville. Aller à Sanchez-Pizjuan, dans un stade mythique, pour s'imposer avec mérite (2-1) face à un abonné des coupes européennes depuis de longues années, ce n'est clairement pas anodin. Surtout en ayant eu à faire face à des décisions arbitrales spéciales et à un penalty oublié... On reprochait à l'équipe de Gourvennec de manquer de régularité en Ligue 1, elle s'est bien relancé dans son groupe de Ligue des Champions. Cette victoire de Lille à Séville, c'est déjà l'un des exploits marquants de la saison européenne.

L'autre bonne nouvelle, c'est évidemment la qualification de l'OL avec un joli 12/12 dans son groupe. Les mauvaises langues diront que les Gones avaient une poule facile. Encore faut-il gagner les matchs. D'autres favoris n'y parviennent pas. L'OL est allé chercher une nouvelle victoire face au Sparta Prague (3-0). Trois clean-sheets en 4 matches, une moyenne de trois buts par match... Il convient saluer la très belle performance lyonnaise. Une équipe déjà qualifiée pour les huitièmes de finale du mois de mars prochain. Ce que j'admire à Lyon, c'est cet état d'esprit compétiteur en Europe.

A un degré moindre, dans mes satisfactions, je citerais aussi le Stade Rennais, qui caracole en tête de son groupe de Ligue Europa Conférence après sa victoire sur Mura (1-0), et Monaco également en tête malgré son nul à la maison contre le PSV Eindhoven (0-0). Ce sont tous des satisfactions à des degrés différents.

« Le PSG est la plus grosse déception, ça s'annonce compliqué pour l'OM »

L'OL premier qualifié pour les huitièmes.
Neymar Jr et Kylian Mbappé ne sont pas parvenus à faire la différence...Credit Photo - Icon Sport

Pour moi, il y a deux matchs nuls au goût de déception quand même dans cette belle semaine : Paris et Marseille. Le PSG est la plus grosse déception. A Leipzig (2-2), les Parisiens avaient vraiment la possibilité de gagner. Malheureusement, Presnel Kimpembe s'est cru dans une cour d'école à jouer à saute-mouton avec un adversaire dans le temps additionnel. Après, Paris ne méritait pas mieux et sans un très bon Gianluigi Donnarumma, ça aurait aussi pu être pire. L'équipe de Mauricio Pochettino est en difficulté, elle ne dégage aucune sérénité. Son milieu de terrain est pauvre, brouillon, irrégulier à l'image de Gana Gueye. On commence à tomber sur Achraf Hakimi. Il a tellement été excellent en début de saison que quand ça va moins bien, on le met de suite en avant. En plus, il y a des blessures. A Barcelone, Lionel Messi n'était jamais blessé. Depuis qu'il est arrivé à Paris, ça n'arrête pas... Sans vouloir faire de déceptions individuelles, on peut quand même s'inquiéter pour la première place. Le sommet du 27 novembre à Manchester City sera couperet et en cas de défaite il faudra jouer la qualification sur le dernier match face à Bruges.

Enfin, l'OM a enchaîné un quatrième nul en quatre rencontres face à la Lazio (2-2). Ce qui est embêtant avec Marseille, c'est qu'il ne gagne pas chez lui et que les scénarios de Ligue Europa se répètent. Contre les Romains, il y a aussi eu des erreurs défensives, y compris de joueurs jusqu'à présent irréprochables comme William Saliba. L'OM est pour l'heure une déception car, à mes yeux, ils avaient la possibilité de faire quelque chose dans cette coupe d'Europe. Ils sont aujourd'hui en difficulté même si rien n'est terminé mathématiquement. Cela s'annonce compliqué. L'OM manque toujours d'un match référence pour s'ouvrir les portes de la suite. Il faudra battre le Lokomotiv Moscou avant d'aller livrer une bataille décisive à Galatasaray pour la qualification. »

La chronique Europe de Denis Balbir

Denis Balbir s'enflamme pour le LOSC et l'OL en Coupe d'Europe, donne des bons points au Stade Rennais et à Monaco mais commence quand même à s'inquiéter pour le PSG et l'OM, décevants à Leipzig et contre la Lazio de Rome.