Gaëtan CharbonnierCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE - L'oeil de Denis Balbir : « Caen, c'est le point de l'espoir »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Retour sur le nul arraché par l'ASSE contre Caen (1-1), qui, pour notre consultant, peut être un vrai point de départ pour la suite.

Zapping But! Football Club Guardiola compare Haaland à Cruyff et Ibrahimovic

« Contre Caen, l'ASSE a surtout évité une catastrophe avec une nouvelle défaite à la maison (1-1). Une nouvelle désillusion, après celle d'Annecy, aurait été très difficile à digérer. Aujourd'hui, il y a deux manières de voir les choses : soit on fait grise mine en se disant qu'on est très en retard sur le premier non relégable (7 points), soit on se retrousse les manches en espérant que le Mercato corrige les manques et permette de faire une série.

Personnellement, j'ai toujours envie d'y croire. Surtout que Gaëtan Charbonnier a confirmé par son but qu'il pouvait être la bonne pioche de devant. L'ASSE tient enfin ce joueur capable de convertir les ballons qui trainent, cet élément d'expérience avec du leadership pour sortir l'équipe des moments difficiles. « Charbo » a marqué dans le temps additionnel. C'est typiquement le genre de buts qui peut rebooster le moral d'une équipe et la remettre dans le sens de la marche.

« De toute façon, peut-on réellement faire pire ? »

En cette « celebration week », l'ASSE n'a pris qu'un point sur six. C'est le point de l'espoir, le point qui casse la spirale négative. Cela va au delà du point mathématique. C'est mieux que rien même si, comptablement, on est loin du tableau de marche. Loin d'amorcer une série alors que Niort, Rodez, Dijon ou Annecy ont tous pris entre 3 et 4 points sur la même période... En espérant que le match nul contre Caen amène une source de courage supplémentaire.

S'il ne faut pas négliger l'évidence mathématique, il y a aussi un Mercato qui arrive. Si les cibles choisies sont les bonnes et qu'elles s'adaptent bien au club, on peut espérer une prise de conscience. Je pense que ça peut aller très vite dans l'autre sens. Il n'y a qu'à voir la remontée du FC Metz (6e du classement à 6 points de Bordeaux), qui était encore complètement perdu il y a quatre journées et qui s'est redressé avec un 10 sur 12 lors des derniers matchs... Cela fait beaucoup de « si », beaucoup d'hypothèses mais il faut bien se raccrocher à quelque chose du côté de Saint-Etienne. De toute façon, peut-on réellement faire pire ?

« Appiah, c'est typiquement le genre de recrues d'urgence dont Sainté a besoin »

Là, avant la réception de Laval le 10 janvier, il y aura peut-être deux ou trois arrivées en plus. En comptant celle de Dennis Appiah (FC Nantes). Est-ce que le Canari est un bon coup ? Difficile d'anticiper le rendement d'un joueur mais, sur ce qu'il a déjà montré, sur son CV, sur son âge, cela ne peut être qu'un plus pour renforcer le couloir droit de la défense. Appiah, c'est typiquement le genre de recrues d'urgence dont Sainté a besoin aujourd'hui. Ce n'est pas forcément quelqu'un pour construire sur la durée mais lui sait ce que la course au maintien veut dire. Quand on veut se sauver, on a besoin de pompiers. Dennis Appiah en est un pour moi. En choisissant de quitter Nantes pour Saint-Etienne, il sait parfaitement où il met les pieds. Il va amener du muscle et de la tonicité à ce secteur défensif qui en a cruellement besoin... »

La chronique ASSE de Denis Balbir

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Retour sur le nul arraché par l'ASSE contre Caen (1-1), qui, pour notre consultant, peut être un vrai point de départ pour la suite. Il est aussi question de l'arrivée de Dennis Appiah.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.