ASSE – L'oeil de Denis Balbir : « Ce n'est pas parce que Fofana va et veut partir que Sainté va couler »
Wesley FofanaCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE – L'oeil de Denis Balbir : « Ce n'est pas parce que Fofana va et veut partir que Sainté va couler »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts et de la Ligue 1. Focus sur le match nul à Nantes et l'absence surprise de Wesley Fofana.

« Dimanche, l'ASSE a partagé les points à Nantes (2-2). Il y a deux manières de voir les choses. La première est de se dire que c'est frustrant car l'équipe menait 2-0 et se fait remonter sur la fin avec un but gag de Renaud Emond. But sur lequel la défense manque de réflexes et de concentration. La seconde est de retenir le positif et de se dire que c'est toujours un point de pris à l'extérieur. A Nantes, il y a eu de bonnes choses. On a notamment vu un but exceptionnel de Maçon. Il s'impose dans cette équipe comme étant la trouvaille de la saison à gauche.

Je pense que, vu le calendrier, bien des supporters auraient signé pour compter dix points en quatre journées après être allé à Marseille et à Nantes. Il y a quelques semaines, tout le monde aurait rigolé si on avait dit que Saint-Etienne serait leader de Ligue 1 avant de recevoir Rennes. Entre l'incorporation des jeunes, l'histoire Ruffier, le départ ou pas de Fofana, cela faisait beaucoup de dossiers extrasportifs à gérer. Aujourd'hui, on se rend compte que cela ne pénalise pas trop le rendement de l'équipe. Saint-Etienne est toujours invaincu. L'équipe a même tenu trois matches sans encaisser de but. Bien sûr, il faut tirer des enseignements du match face à Nantes mais il n'y a pas lieu de s'alarmer.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

« Fofana ? Peut-être que le club préfèrera jouer la sécurité »

Face aux Canaris, on a pu mesurer l'importance de Wesley Fofana dans cette équipe. Et pourtant, je ne suis pas de ceux qui tirent sur la défense. Je n'ai pas trouvé Harold Moukoudi si mauvais que ça. Il s'est retrouvé titulaire suite à l'absence de Fofana et, pour une incorporation dans le onze, il a fait ce qu'il a pu. On sait très bien le manque que Saint-Etienne aura si Fofana s'en va. J'ai quand même du mal à croire l'explication selon laquelle il était blessé. Pour moi, s'il n'a pas joué à la Beaujoire, c'est parce qu'il va partir. Comme tout le monde, j'espère qu'il ne partira pas mais je suis aussi lucide.Dans le contexte actuel, le paramètre économique est primordial. Peut-être que les dirigeants ont aussi fait leur choix...

Bien sûr que sans Fofana sans Saliba, l'équipe est amoindrie. Avec ces deux-là, l'ASSE avait l'un ou le meilleur axe central de France. Est-ce qu'il faut retenir un joueur qui veut partir ? J'ai un peu revu ma position par rapport à la semaine passée et je pense surtout qu'il faut faire au mieux pour toutes les parties. Bien sûr Fofana pouvait être vendu 45 M€ l'an prochain s'il fait une saison exemplaire maintenant peut-être que le club préfèrera jouer la sécurité pour un joueur dont la tête a tourné. Dans ce cas, autant y aller, foncer et le « sacrifier »...

L'ASSE peut compter sur Moukoudi, sur un jeune Guinéen fraichement appelé en sélection (Sow). Il y a d'autres solutions. La réussite de Maçon est inspirante, alors que tout le monde disait qu'il fallait recruter urgemment un latéral gauche. Il y a plein de bonnes surprises qui peuvent arriver au delà de la mauvaise que serait un départ de Fofana. Ce n'est pas parce que Fofana va et veut partir que Saint-Etienne va couler et sera relégable.

« Ce qui m'embête le plus actuellement, ce sont les blessés »

Ce qui m'embête le plus actuellement, ce sont les blessés. Maintenant les maux de Saint-Etienne n'ont rien à voir avec ceux qui frappent le PSG. Je pense que ce sera le lot de toutes les équipes qui auront des matches en retard à jouer. Après une longue période sans compétitions à cause du Covid-19, les impacts font plus mal quand les rencontres s'enchaînent. C'est normal qu'il y ait de la casse. Maintenant c'est un peu tôt pour tirer la sonnette d'alarme.

Ce qui est sûr, c'est que cela pousse à la réflexion sur la profondeur de banc. En ce moment, les jeunes ont leur chance. Peut-être que certains en profiteront pour tirer leur épingle du jeu mais il faudra faire attention dans les semaines à venir. Pour l'ASSE, c'est bien de pouvoir compter sur une semaine tranquille pour préparer Rennes. Ces six jours étaient nécessaires pour récupérer ».