Claude Puel
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE – L'oeil de Denis Balbir : "En quoi le départ de Puel arrangerait-il les choses ?"

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Retour sur la lourde défaite de l'ASSE lors du derby face à l'OL (0-5).

« Dimanche soir, l'ASSE a lourdement chuté dans le derby face à l'OL (0-5). Sur ce match, les choix de Claude Puel ont d'abord été dictés par les évènements sanitaires. L'équipe était considérablement rajeunie et c'était compliqué. Même avec tout le monde sur le pont, cela l'aurait été de toute façon. Le Lyon de cette année est supérieur individuellement et collectivement. Dimanche soir, l'ASSE a été humiliée. Pour la deuxième fois en quatre ans. Saint-Etienne a vécu un nouveau naufrage collectif et individuel. Notamment sur le plan défensif et sur les coups de pied arrêtés. Il faut en tirer les enseignements mais ne pas s'arrêter là-dessus.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

« La réception de Nantes sera le match de l'année »

Ce qui compte désormais pour les Verts, ce n'est pas de disserter pendant des jours sur le pourquoi du comment de ce naufrage mais bel et bien de réagir vite. Désormais, il faut prendre sept points sur les trois prochains matches. Le match de l'OL, c'était quasiment « Mission impossible ». Nice, Nantes et Metz, ce sera une opposition toute autre et il faudra être plus efficace que lors des derniers matches à six points contre Nîmes, Reims ou Strasbourg.

On ne va pas se mentir : le maintien de l'ASSE en Ligue 1 passe par une victoire impérative contre Nantes dans dix jours. Si Saint-Etienne n'arrive pas à gagner chez lui ce genre de match, le club aura peur jusqu'au bout. Le match aller à la Beaujoire avait été le déclic négatif de la spirale des Verts (2-2). Le retour sera assurément le match de l'année. Celui du rebond.

Dans cette réaction attendue, l'ASSE aura besoin de ses cadres. Pourront-ils être des guides et pousser les jeunes à réagir ? Prendre 0-5 dans un derby, ça peut en traumatiser certains. Il faudra voir jusqu'à quels points les jeunes Stéphanois ont été marqués. Du côté des leaders et du staff, il faudra aussi avoir les mots justes.

Bien évidemment, il y a des manques partout et encore quelques jours de Mercato pour les combler. Maintenant, comme beaucoup de clubs, Saint-Etienne n'a pas d'argent. Ni pour se faire prêter des joueurs, ni pour en transférer. C'est dommage. D'autres arrivent pourtant à se renforcer. Lyon prête un milieu à Brest. Certains trouvent de nouveaux joueurs pour tirer l'équipe vers le haut. De son côté, l'ASSE n'y arrive pas non plus en coulisses. Le mal est profond. On aimerait que les choses bougent mais actuellement on tourne en rond.

« Je ne vois pas en quoi une démission de Puel arrangerait les choses... »

Est-ce que Claude Puel est toujours l'homme de la situation ? Pour moi, oui. Il a l'expérience de joueur et d'entraîneur qu'il faut pour rameuter les joueurs, les convoquer, leur parler, les transcender... C'est toujours facile de tomber sur l'entraîneur après un 5-0 dans un derby. On se souvient que, par le passé, Oscar Garcia est parti suite à cette humiliation. Maintenant je ne vois pas Claude Puel abandonner ou se faire mettre à la porte. Et est-ce que ça servirait à quelque chose, d'abord ? Pour prendre qui ? Pour faire quoi ?

Aujourd'hui, on reproche des choses à Claude Puel mais le manager des Verts a tout essayé depuis le début de saison. En Ligue 1, il est l'entraîneur qui a le plus fait tourner. Il a fait des compos avec des jeunes, avec des anciens, en mixant jeunes et anciens... Rien n'a fonctionné. Pourquoi ? Parce que dans les zones clés, l'ASSE ne dispose pas de joueurs de grands talents. Et sans talent, on ne va pas très loin. Aujourd'hui, Saint-Etienne n'a qu'Hamouma en joueur de ce type. D'ailleurs je m'étonne la gestion de son dossier de prolongation. Comment on peut encore réfléchir à le faire resigner alors qu'on est déjà en mal de joueurs techniques ? Il y a tellement de dossiers qui font que ça ne va pas que les supporters mélangent tout. J'ai une pensée pour eux après ce 0-5 contre Lyon mais je ne vois pas en quoi une démission de Claude Puel arrangerait les choses pour la suite... »

Pour résumer

Après l'humiliation vécue par l'ASSE face à l'OL dimanche à Geoffroy-Guichard (0-5), Denis Balbir attend les Verts au tournant sur les trois prochains matches.