Kader Bamba n'avait pas la confiance d'Antoine Kombouaré à Nantes...Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE - L'oeil de Denis Balbir : « Kader Bamba et Niels Nkounkou, ce sont deux paris »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Retour sur les signatures de Kader Bamba (FC Nantes) et Niels Nkounkou (Everton) en prêt à l'ASSE.

Zapping But! Football Club Guardiola compare Haaland à Cruyff et Ibrahimovic

« Cette semaine, l'ASSE a enregistré deux recrues avec les arrivées de Kader Bamba (FC Nantes) et de Niels Nkounkou (Everton). Quand on veut faire un Mercato d'hiver efficace, on est obligé de prendre des risques. Saint-Etienne est dans cette configuration. Alors c'est sûr qu'on en prend moins quand on fait signer des Charbonnier ou Larsonneur que quand on fait venir deux éléments comme ceux-là qui étaient au placard dans leur club... Mais que fallait-il faire d'autre ?

En restant limité dans ses moyens, Saint-Etienne avait des besoins sur les côtés. Bamba comme Nkounkou répondent à ceux-ci. Ce sont deux paris. On verra s'ils paieront ou non. Ce qui me rassure, c'est qu'on a à faire à deux joueurs qui sont entretenus physiquement. Cela n'a pas toujours été le cas dans le recrutement des Verts donc il faut le dire... Là, que ce soit Kader Bamba ou Niels Nkounkou, on parle de deux joueurs qui s'entraînaient tous les jours avec leur club et qui sont prêts à jouer.

« L'ASSE a encore besoin d'un milieu créatif »

Je m'attends à deux éléments qui auront vite beaucoup d'envie de se montrer sur le terrain. A Saint-Etienne, ils auront un vrai challenge : le maintien. Même si Kader Bamba et Niels Nkounkou ne sont que prêtés, ils ont tout à gagner à redorer leur image en allant chercher ce sauvetage des Verts. C'est une ligne qui peut compter dans le CV. Ils n'ont que du positif à venir chercher dans le Forez. Ce dont on est sûr, c'est qu'on a changé de type de Mercato. Le Mercato « vitrine » a été réalisé au début. Là, on est plus dans un Mercato de besoins pour combler des postes secondaires.

Est-ce que pour moi le recrutement est fini après ces deux arrivées ? Je ne l'espère pas. L'ASSE n'a pas encore ce milieu créatif dont elle aurait besoin pour alimenter Gaëtan Charbonnier. Oui, Kader Bamba est un joueur offensif mais c'est davantage pour amener de la percussion, du volume et des centres dans le couloir. Je ne sais pas si Saint-Etienne ira chercher quelqu'un d'autre pour mettre le pied et bonifier le jeu de l'équipe. Je le souhaiterais. Maintenant ce n'est pas simple de trouver un 10 talentueux, pas trop cher et qui soit prêt à accepter le challenge stéphanois.

« Ces arrivées vont secouer tout le monde ! »

Cet hiver, il y a eu cinq arrivées pour un seul départ. L'effectif est-il trop riche en quantité pour le seul championnat à jouer ? Pour moi, il n'y aura jamais trop de monde pour essayer de sauver le club du National 1. On n'est jamais à l'abri d'une tuile. Après, pour la vie de groupe, il est bien évident qu'il ne faut pas qu'on se retrouve avec un vestiaire à 30 éléments... En tout cas, je pense que ces recrues hivernales peuvent faire du bien aux joueurs arrivés durant l'été à l'ASSE et qui ont déçu. Cela va secouer tout le monde ! Laurent Batlles mise sur la concurrence et l'émulsion que ça peut créer dans son vestiaire. Je pense qu'il a raison. »

La chronique ASSE de Denis Balbir

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Retour sur les signatures de Kader Bamba (FC Nantes) et Niels Nkounkou (Everton) en prêt à l'ASSE. Pour notre consultant, il s'agissait de paris à tenter de toute façon.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.