ASSE – L'oeil de Denis Balbir : « Le premier match reflète à 100% la situation du club »
Wahbi KhazriCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE – L'oeil de Denis Balbir : « Le premier match reflète à 100% la situation du club »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Retour sur la première à la maison face à Lorient (1-1).

Zapping But! Football Club Ligue des Champions : le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

« Pour son premier match de Ligue 1 cette saison, l'ASSE a démarré par un nul à Geoffroy-Guichard face à Lorient (1-1). Au niveau du résultat, on va dire que c'est poussif. Malgré tout, on se rappelera que Saint-Etienne faisait face à une équipe lorientaise qui ne lui a pas souvent réussi par le passé. Quand on voit les mauvais tours que les Merlus ont joué aux Verts, on se dit que ce nul est à moindre mal.

En restant positif, on peut aussi se dire que d'autres clubs importants de Ligue 1 - qui jouaient également à domicile - n'ont pas fait mieux que le partage des points. Il n'y a qu'à voir ce qui s'est passé à Monaco contre Nantes ou à Lyon et Rennes face à Brest ou Lens. Même le champion lillois a démarré sur un partage des points à Metz... En soi, le résultat n'est pas alarmant et le point positif est d'être parvenu à revenir au score grâce au penalty de Wahbi Khazri.

«  Certains ont un jugement faussé sur ce que devrait être l'ASSE »

Ne pas perdre chez soi pour le retour du public, c'est déjà bien. Cela évite de rentrer dans les débats sur le fait que l'ASSE n'a pas assez d'ambition, que l'équipe est trop jeune, trop friable... A vrai dire, ce qui m'a le moins plu cette semaine, ce sont les analyses d'avant-saison de certains observateurs concernant cette équipe stéphanoise. Comme quoi Claude Puel se cache derrière le Covid pour ne pas recruter, que les Verts ont trop dégraissé... Des sorties niant complètement la réalité économique du club. Il ne faudrait pas qu'encore une fois des éléments extérieurs viennent perturber le travail du staff.

Aujourd'hui, il faut avoir bien conscience que l'ASSE s'attèle à faire au mieux avec un effectif limité en qualité et qui a encore été amputé de quelques cadres. Certains ont un jugement faussé sur ce que devrait être l'ASSE. Personne n'a dit que Saint-Etienne briguait les places européennes. La réalité du moment, c'est qu'avec ce groupe, Sainté joue au mieux le milieu de tableau mais dispose quand même de quoi viser un maintien confortable. Si des supporters ou de grands observateurs du football français ne se sont pas mis ça dans la tête... A Saint-Etienne, l'ambition c'est d'intégrer des jeunes. Ce n'est pas avec un effectif avec une moyenne d'âge parmi les plus faibles de l'élite qu'on va jouer le titre ou le Top 5. Il faut le savoir et être lucide sur ce point. Quand on est supporter de cette équipe, c'est décevant mais il s'agit d'un club en reconstruction. Oui, il y a des points d'interrogations un peu partout. On est encore dans le flou et ce premier match reflète à 100% cette situation.

« Mickaël Nadé rentre parfaitement dans les plans »

Personnellement, j'ai envie de retenir les points positifs et notamment la première réussie de Mickaël Nadé en défense. Sur ce match, il a même touché la barre et aurait pu donner la victoire aux Verts. Offensivement, défensivement, c'est quelqu'un qui mérite sa place. Il est la réponse d'un prêt gagnant-gagnant de l'ASSE à Quevilly-Rouen. Nadé va encore progresser et peut compter sur un staff qui lui fera confiance petit à petit. Il est en train de bonifier l'apprentissage de sa saison en National 1 et peut être le joueur recherché en défense centrale. A ce poste, Pape Abou Cissé avait été bon par moment l'an passé, plus oubliable sur d'autres prestations. Mickaël Nadé rentre parfaitement dans les plans stéphanois et c'est une grosse satisfaction. »

La chronique ASSE de Denis Balbir

Ce lundi, Denis Balbir revient sur le match nul de l'ASSE en ouverture de la Ligue 1 face à Lorient (1-1). Agacé par certains commentaires avant le match, notre consultant remet les pendules à l'heure sur les ambitions de l'ASSE.