Romain Hamouma
Romain HamoumaCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE - L'oeil de Denis Balbir : « On peut parler de gros miracle »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Grâce à son nul à Nantes (1-1), l'ASSE est toujours en vie dans la course au maintien. Il lui reste désormais deux finales à disputer contre Auxerre jeudi soir et dimanche.

Zapping But! Football Club PSG - INFO BUT! : Paris tente Lewandowski, mais...

« Sur la pelouse de Nantes, l'ASSE a arraché le point du nul qui l'envoie en barrages (1-1) et on peut parler de gros miracle. C'est costaud ce que les Verts ont fait dà la Beaujoire, avec l'euphorie de la dernière journée, l'annonce de Kombouaré qui reste chez les Jaune et Vert, le fait que Nantes, qualifié pour l'Europe, voulait offrir une belle fête à son public...

Sur le match, les Nantais ont été largement au dessus par séquences mais ils sont tombés sur un grand Paul Bernardoni. Pour l'avoir un peu critiqué ces derniers temps, je dois faire amende honorable. Non seulement il a fait le match qu'on attendait de lui mais il est allé un peu plus loin. Il s'est rattrapé de ne pas avoir fait gagner beaucoup de points depuis son arrivée (à l'exception du match de Brest). Là, c'est clairement Bernardoni qui envoie Sainté en barrages. Il a sorti son gros match au meilleur moment, comme Etienne Green l'avait fait la saison passée à Nîmes.

« L'autre grand bonhomme de ce match, c'est Romain Hamouma »

L'autre grand bonhomme de ce match, c'est Romain Hamouma. C'est le symbole du talent dans une équipe qui en a cruellement manqué dans tous les compartiments du terrain cette saison. Le foot, c'est un jeu et Sainté n'a pas assez joué cette saison pour espérer mieux que les barrages. Pour en revenir à Romain Hamouma, c'est bien que ce soit lui qui marque ce but si important. Cela va faire dix ans qu'il est au club, c'est l'un des meilleurs techniciens de Ligue 1 et heureusement pour les Verts il est à Saint-Etienne. Son retour de blessure est intervenu au bon moment, quand l'ASSE en avait le plus besoin, pour être le sauveur de l'équipe.

« Pas un gros écart entre l'ASSE et cette AJ Auxerre »

Maintenant, l'ASSE n'est pas encore assurée de sa place en Ligue 1. Il y a encore deux matchs à jouer : une double confrontation face à l'AJ Auxerre pour la 20e et dernière place dans l'élite la saison prochaine. Ce ne sera pas simple. Les Bourguignons ont de vrais joueurs de talents, que ce soit derrière ou devant avec l'ancien brestois Gaëtan Charbonnier, qui est le buteur type pour remonter en Ligue 1. Il faudra être sur ses gardes car je ne vois pas aujourd'hui un gros écart entre Saint-Etienne et cette AJA qui a fini la saison en trombe et est en confiance. Ce duel, c'est plus que jamais une confrontation entre clubs historiques. Comme Saint-Etienne, Auxerre est un club au lourd passé européen, un club de grands noms avec des joueurs mythiques qui ont porté ce maillot (Ferreri, Verlaat, Blanc, Cantona, Baticle, Diomède, Cissé, etc.). Quoi qu'il arrive, ça se jouera à peu de choses. En espérant pour les Verts que cela penche une nouvelle fois du bon côté... »

La chronique ASSE de Denis Balbir

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Grâce à son nul à Nantes (1-1), l'ASSE est toujours en vie dans la course au maintien. Il lui reste désormais deux finales à disputer contre Auxerre jeudi soir et dimanche.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.