ASSE – L'oeil de Denis Balbir : « Saint-Etienne réussit l'exploit d'être totalement illogique »
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE – L'oeil de Denis Balbir : « Saint-Etienne réussit l'exploit d'être totalement illogique »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Retour sur la victoire de l'ASSE sur la pelouse du SCO Angers.

Zapping But! Football Club Coupe de France : le tirage au sort des 32èmes de finale

« Samedi, l'ASSE a gagné à Angers (1-0). C'était tout sauf un hold-up avec un but de raccroc. Bordeaux, Nice, Rennes et maintenant Angers … Ces derniers temps, Saint-Etienne aura réussi l'exploit d'être totalement « illogique ». Cette équipe gagne où on ne l'attend pas. Au stade Raymond-Kopa, les Verts ont dominé. Ils ont aussi failli se faire rejoindre sur un but de Loïs Diony - ce qui aurait été une sacrée ironie du sort - mais au final, ça fait une belle victoire. Face au SCO, on a vu une ASSE appliquée et sérieuse. Ce qu'on ne voit malheureusement que trop rarement à Geoffroy-Guichard sur le match qui précède ou celui qui suit.

Je n'explique pas les difficultés des Verts à domicile cette saison. Si j'avais mon idée sur la question, j'appellerais Claude Puel pour lui donner la solution. C'est assez difficile à comprendre. Peut-être que cette équipe stéphanoise n'est pas suffisamment armée pour faire le jeu. A domicile, on a souvent tendance à penser qu'on doit dominer et gagner. A l'extérieur, c'est toujours plus facile d'être tenté de jouer le contre. Surtout quand on dispose de joueurs rapides comme Hamouma ou Nordin. Ça peut être une explication. Pas la seule forcément.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

« Khazri n'est pas le Zorro de la fin de saison mais... »

A Angers, Saint-Etienne a pu compter sur un bon Wahbi Khazri, buteur. Peut-il être le facteur X de la course au maintien ? Quand on a des joueurs avec du talent et du vécu, on ne peut qu'être plus rassuré pour mener à bien ce type de bataille. Je ne renie pas le projet « jeunes » que j'appelais de mes vœux depuis des années et qui ressort aussi de ce Saint-Etienne avec les Moueffek, Gourna et consorts mais c'est important, dans ce genre de période, de pouvoir compter sur quelques éléments qui ont la bouteille. Des Bouanga, Boudebouz, Khazri ou Hamouma pour ne citer que les offensifs. Pour en revenir à Khazri, il a été très critiqué cette saison. Il n'a pas tout fait bien. Il s'énerve facilement et prend trop de cartons à mon goût. Mais il n'a pas non plus tout fait mal. On a tous encore en tête son but extraordinaire comme l'OM il y a deux ans. Celui très joli contre Angers également. L'intérêt général de l'équipe doit passer au dessus de toutes les polémiques passées. Je ne vais pas non plus faire de Khazri le « Zorro » de la fin de saison de l'ASSE mais je pense qu'il peut être important dans cette période compliquée. Pour moi, il s'agit toujours de l'un des leaders de cette équipe. A lui de le montrer sur la durée.

« Les trois points glanés à Angers seront peut-être ceux du maintien »

Ce qu'il faut retenir du week-end dans la course au maintien (en plus de la victoire de Nantes sur la pelouse du PSG), c'est qu'encore une fois l'ASSE a su marquer des points quand il le fallait. Maintenant il va falloir optimiser cette performance vendredi soir contre Monaco. Ce ne sera pas simple face à l'un des favoris au titre. Jusqu'à présent, Saint-Etienne n'a pas su prendre les bons virages. Pour moi, les trois points glanés à Angers seront peut-être ceux du maintien. En tout cas, ils éloignent un peu plus Lorient et Nîmes, tout en permettant de recoller sur Strasbourg. Dans cette course au maintien fait un peu mal au ventre et où il ne faut compter que sur soi, Saint-Etienne d'être un peu plus relâché ».