Ibrahima Wadji - Thomas Monconduit, tandem gagnant
Ibrahima Wadji - Thomas Monconduit, tandem gagnantCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE - L'oeil de Denis Balbir : « Wadji a le profil pour devenir le chouchou du Chaudron »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Retour sur la belle victoire de l'ASSE dans son choc face aux Girondins de Bordeaux (2-0).

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs buteurs de la décennie

« Contre Bordeaux (victoire 2-0), l'ASSE a démontré une nette progression. On le voit dans le contenu, dans le résultat, dans la manière... Face aux Girondins, on a vu un milieu de terrain des Verts actif, créatif, avec des attaquants efficaces, de beaux buts, un clean-sheet. Cette équipe montre un tout autre visage depuis que son Mercato est fini et que Laurent Batlles compte sur son effectif quasiment définitif.

« Un milieu qui joue enfin au foot »

On parle beaucoup – et à juste titre – de Jean-Philippe Krasso et de son début de saison tonitruant, d'Ibrahima Wadji, de Benjamin Bouchouari... Mais je trouve qu'un Thomas Monconduit apporte aussi beaucoup au milieu. Aujourd'hui, il y a plus de densité dans l'effectif. C'est peut-être moins puissant dans l'impact que ça ne l'était en Ligue 1 pour le travail de récupération mais on a davantage à faire à des techniciens du football.

Ce milieu me rappelle ce qu'était Laurent Batlles joueur. Le coach des Verts était quelqu'un d'élégant, avec un toucher de balle. Il était à l'image d'un Jérôme Leroy, d'un Benjamin Nivet... Aujourd'hui, son équipe lui ressemble davantage. C'est agréable. Saint-Etienne joue enfin au football avec de vraies certitudes. Même si parfois cette équipe n'est pas loin de céder dans les moments délicats du match, on préfère voir ça. Sans aller jusqu'à s'enflammer après que l'ASSE a battu le leader bordelais, c'est quand même très satisfaisant.

« Wadji ? Typiquement le joueur dont Sainté avait besoin »

Pour sa première titularisation, Ibrahima Wadji a déjà justifié le pari des décideurs stéphanois. Un pari sur lequel je n'avais pas beaucoup de doutes pour l'avoir vu à l'oeuvre avec Qarabag en Coupe d'Europe. S'il est un peu tôt pour parler d'un renfort exceptionnel pour les Verts, c'est bien de le voir marquer pour son premier match dans le onze. Cela dénote déjà d'une grosse capacité d'adaptation. Au delà de ça, le Sénégalais apporte déjà beaucoup de profondeur et de vitesse dans ses appels. J'ai aussi aimé son discours, sa lucidité d'après-match... C'est typiquement le joueur dont Sainté avait besoin. Wadji a le profil pour devenir le chouchou du Chaudron. Il a beaucoup à donner à cette équipe et son entente avec Jean-Philippe Krasso peut vraiment faire des étincelles. Je crois beaucoup en ce duo d'attaque.

« A mes yeux, Dreyer doit être le gardien titulaire des Verts »

Parmi les autres enseignements qu'on peut tirer du match de Bordeaux, c'est aussi sans doute que le poste de gardien de but titulaire a basculé définitivement à Matthieu Dreyer. Pour moi, Etienne Green – qui reste sur deux expulsions consécutives et est le principal fautif du nul à Pau (2-2) – a perdu sa place de numéro 1. C'est peut-être brutal à dire mais il s'agit du constat qui s'impose. Malgré tout l'attachement qu'il a pour le club et sa belle histoire, ce sera trop difficile pour lui de remonter la pente dans les conditions psychologiques dans lesquelles il doit être. Son carton rouge à Pau montre qu'il n'est malheureusement pas imperméable à cette pression du poste en Ligue 2. A mes yeux, Matthieu Dreyer doit être le gardien titulaire de Saint-Etienne. »

La chronique ASSE de Denis Balbir

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Retour sur la belle victoire de l'ASSE dans son choc face aux Girondins de Bordeaux (2-0). Notre consultant évoque l'intégration express d'Ibrahima Wadji et la question du gardien.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.