ASSE – Le bilan de Denis Balbir : « Claude Puel est dans le vrai mais... »
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE – Le bilan de Denis Balbir : « Claude Puel est dans le vrai mais... »

Pour Noël, Denis Balbir dresse le bilan de la mi-saison des clubs suivis par « But ! Football Club ». Focus sur l'ASSE.

« Le début de saison de l'ASSE n'a pas été simple. Le projet de Claude Puel visant à rajeunir l'effectif a du mal à se mettre en place. Mon regard est que Claude Puel est dans le vrai mais qu'il aurait dû arrondir certains angles. Notamment avec Robert Beric, qui brille aujourd'hui du côté de Chicago en MLS.

Même si on m'a expliqué que Robert Beric n'était plus le joueur qu'il était, je trouve que l'avoir laissé partir pour presque rien est la principale erreur du staff actuel. Pourquoi ? Parce que Beric, même diminué, était un joueur exemplaire, capable de rendre bien des services. Il était important dans le vestiaire et je regrette que Claude Puel ne lui a pas donné sa chance. Financièrement, Beric n'a pas rapporté grand chose aux Verts. Ce n'est pas comme la vente de Franck Honorat à Brest qui a rapporté 5 M€ au club. Je pense que ça aurait pu valoir le coup de le garder. Aujourd'hui, il manque sans doute un n°9.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

« Le gros de la politique de l'ASSE est la bonne »

Concernant les jeunes, Claude Puel est dans le vrai. Je pense qu'il y a du talent à Saint-Etienne et que certains ont une vraie marge de progression. Maintenant, ils doivent aussi être encadrés. Ce n'était plus le cas lorsque Mathieu Debuchy était à l'infirmerie. Depuis son retour, on se rend compte que les choses vont mieux.L'ASSE doit composer avec certains manques. Cet été, le nom retour de William Saliba a pesé lourd. Il aurait fallu qu'il revienne pour prendre la suite de Wesley Fofana, dont la vente à Leicester était inéluctable vu la santé financière du football français et de l'ASSE en particulier. Je pense qu'il aurait aussi fallu faire appel à Wahbi Khazri et Ryad Boudebouz plus tôt. Ils ont bonifié l'équipe.

En tout cas, je pense que le gros de la politique de l'ASSE est la bonne. On parle beaucoup de ce qui est négatif à Saint-Etienne. On ne cesse de faire le parallèle en opposant Claude Puel et Jean-Louis Gasset. Cela m'a un peu agacé. Oui les projets sont différents. Puel est là pour révéler des talents : il a trouvé Yvan Neyou, que personne ne connaissait, Yvann Maçon, il a poussé Mahdi Camara sur le devant de la scène... Le tout étant de trouver un panachage entre jeunes et joueurs d'expérience. Peut-être qu'à un moment donné, avec les blessés, on a trop voulu donner les clés aux jeunes au risque de les brûler ».