Les Stéphanois sont dans le rouge en Ligue 2...Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE - Le bilan de Denis Balbir : « Un zéro de conduite ! »

A la veille de la reprise de la Ligue 2 à Annecy, Denis Balbir dresse un bilan sans concessions de la première moitié de saison des Verts de l'ASSE. Stéphanois de coeur, notre consultant a du mal à digérer le classement.

Zapping But! Football Club Top 10 : les joueurs les plus fidèles en Ligue 1

« Le bilan de l'année est catastrophique. Autant je pensais qu'il était improbable que l'ASSE joue la montée en Ligue 1 vu les handicaps de l'équipe au coup d'envoi de la saison, autant je n'imaginais pas que les Verts se retrouveraient dans une telle situation, aux portes du National 1 et éliminé de la Coupe de France, à la trêve internationale. Saint-Etienne repousse les pires prévisions que l'on pouvait faire sur cette saison 2022-23.

« Que des coups de gueule, une tristesse profonde et de l'amertume »

Dans le contenu des matchs, c'est beaucoup trop timide. Au niveau des gardiens, c'est aussi plus que moyen. Pendant longtemps on a eu - avec Jean-Philippe Krasso - un attaquant qui a fait illusion mais sinon Sainté s'est planté dans les grandes lignes avec des recrues en deça de leurs qualités et aucun caractère. Il manque de tout à cette équipe, à commencer par la volonté et l'amour du maillot. C'est un zéro de conduite !

L'ASSE est à la dérive et c'est véritablement catastrophique. Que ce soit au niveau du management, des résultats ou encore du jeu. Aujourd'hui, la seule étincelle qu'il y a à Saint-Etienne, que ça aille bien ou mal, c'est le public. Au club, on est plus occupé à changer le blason qu'à travailler sur l'effectif. Est-ce que j'ai quand même eu un coup de cœur sur le début de saison de l'ASSE ? Non, je n'ai que des coups de gueule, une tristesse profonde et de l'amertume.

« Le caractère des Verts se résume à prendre des cartons rouges... »

Pour tout ceux qui aiment Saint-Etienne, 2022 aura été une année très difficile. Dans notre vie de supporters des Verts, on a tous connu la Division 2. Je me souviens encore des Roger Milla, des Jean-Luc Ribar, des Jean-François Daniel, des Patrice Ferri... C'était une autre époque, une autre mentalité ! On ne demande pas forcément de disposer de joueurs hors normes mais au moins avec un supplément d'âme, des joueurs avec la grinta, des Luis Fernandez dans tous les secteurs du jeu. Malheureusement, depuis quelques années, les joueurs qui fréquentent ce club ne se rendent pas compte du poids du maillot qu'ils portent.

Il n'y a ni envie, ni enthousiasme. Le caractère des Verts se résume à prendre des cartons rouges... Que Sainté soit aux abois aujourd'hui, c'est totalement logique. Il n'y a pas de qualificatifs assez fort pour marquer notre déception ou notre dégoût en regardant le classement. J'espère qu'au fonds d'eux les joueurs sont quand même tristes. Qu'ils rassemblent le peu de talents qu'ils ont pour rentrer sur le terrain la bave aux lèvres et se mettent au service d'un club qui ne veut pas mourir. Qu'ils fassent au moins ça pour les supporters encore présents au stade malgré les résultats... »

Le bilan ASSE de Denis Balbir

A la veille de la reprise de la Ligue 2 à Annecy, Denis Balbir dresse un bilan sans concessions de la première moitié de saison des Verts de l'ASSE. Stéphanois de coeur, notre consultant a du mal à digérer le classement.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.