Noël Le Graët, le dérapage de trop ?Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

Equipe de France - L'oeil de Denis Balbir : « La polémique Zidane risque d'être fatale à Le Graët »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité du foot français. Cette semaine, on revient sur la prolongation de Didier Deschamps à la tête de l'équipe de France et sur la polémique lancée par Noël Le Graët après ses propos sur Zinédine Zidane.

Zapping But! Football Club Ligue des Champions : le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

« Sans en faire des tonnes sur le sujet, je trouve que la prolongation de Didier Deschamps est une erreur. Pourquoi a-t-on signé pour aussi longtemps ? A moins que le sélectionneur a exigé cette durée pour rester, je ne comprends pas. Qu'on prolonge Didier Deschamps jusqu'à l'Euro en 2024, ce n'est pas forcément une hérésie compte-tenu de ses états de service et de son palmarès. Mais jusqu'en 2026, non !

Si Didier Deschamps a aujourd'hui la mainmise sur son groupe, il y a quand même quelques nœuds laissant craindre des soucis futurs : l'épisode Pavard, la gestion du cas Benzema au Mondial... Peut-être qu'il y a plusieurs autres choses comme ça plus étouffées qu'on ne le pense. C'est un peu gênant. Si ça ne passe pas bien à l'Euro dans un an et demi, on fait quoi ? Cette prolongation peut créer des complications...

« Les mots de Le Graët sur Zidane ? C'était véhément et disproportionné »

Concernant ce qui s'est passé sur RMC avec Noël Le Graët, un dirigeant que je connais bien, je suis très surpris. Je n'ai pas entendu le passage en direct à la radio mais il faudra bien faire attention au contexte. Après, il est évident que ses mots sur Zinédine Zidane sont inacceptables. Le titre de L'Equipe est assez juste sur ce point. On ne peut qu'être choqué par ces déclarations. C'était véhément et disproportionné. Il est allé trop loin. Tout président de Fédération qu'il est, Noël Le Graët ne peut pas s'en prendre aussi violemment à qui que ce soit. Encore plus quand il s'agit d'une icône comme Zinédine Zidane, qui a tant fait pour l'équipe de France et le football en général.

Si encore l'ancien coach du Real Madrid avait été irrespectueux envers Didier Deschamps ou qu'il avait eu des mots pour agacer la Fédération... Mais là, ce n'est même pas le cas ! Zinédine Zidane a simplement dit, bien avant la Coupe du Monde, qu'il rêvait d'entraîner les Bleus. Oui, certaines personnes ont le droit de penser que Zidane aurait pu être l'homme de la situation pour insuffler quelque chose de nouveau à l'équipe de France. Cela aurait aussi pu être payant pour le foot français. Mais ce n'est pas parce qu'on a choisi une autre option qu'il faut brûler tout ce qu'est Zizou.

Après, Noël Le Graët était-il énervé qu'on lui pose toujours cette même question sur Zidane ? Il faut voir que le président de la Fédération a pas mal de soucis actuellement, qu'il fait l'objet d'un audit, qu'à chaque fois qu'il bouge une oreille on lui rappelle son âge et toute une nuée de gens cherchent à le dégager. Même au niveau du foot amateur, on lui reproche sa gestion et son peu de soutien... Vu tous les dossiers qui le minent, son dérapage peut s'expliquer. Mais on ne va pas lui chercher d'excuses : rien ne justifie ce qu'il a dit !

« Cette polémique va faire parler jusqu'à la Présidence de la République »

Aujourd'hui, cette polémique risque d'être fatale à Noël Le Graët. Ses excuses, forcées ou non, ne changeront rien... Le Graët a beau avoir la tête dure : il a touché à quelqu'un qui a été un exemple pour des joueurs comme Kylian Mbappé. Un Mbappé qui s'est d'ailleurs de suite positionné contre son président avant que d'autres lui emboîtent le pas (Ribéry, Cissé, etc.) et que la ministre des Sports s'en mêle.

Comme on a encore pu le voir au Qatar où certains ont jugé son comportement excessif, le Président de la République est très intéressé par tout ce qui touche à l'équipe de France. Forcément, cette polémique va faire parler en haut-lieu. On a beau dire que les uns s'immiscent pas dans les affaires des autres, il faut être naïf pour le croire... C'est évident que cette affaire Zidane aura un impact. On le connaîtra dans les prochains jours ou les prochaines semaines ».

La chronique Bleus de Denis Balbir

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité du foot français. Cette semaine, on revient sur la prolongation de Didier Deschamps à la tête de l'équipe de France et sur la polémique lancée par Noël Le Graët après ses propos sur Zinédine Zidane.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.