Kylian MbappéCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

Equipe de France - L'oeil de Denis Balbir : « Pas une équipe au dessus des Bleus sur ce début de Mondial »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité du foot français. Notre consultant s'attarde cette fois-ci sur la bonne première semaine des Bleus à la Coupe du Monde au Qatar.

Zapping But! Football Club Top 10 : Les pires transfert du football européen

« L'équipe de France affiche deux victoires en deux matchs et est déjà qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde. Sur cette compétition, les Bleus ont levé beaucoup de doutes : ils sont même meilleurs qu'on pouvait le penser. Malgré tout, même si la France a été « facile » face à l'Australie (4-1) et au Danemark (2-1), il y a quand même quelques bémols.

Je ne vais pas critiquer le niveau de l'opposition car on est quand même dans un Mondial assez spécial où tout le monde donne l'impression de pouvoir battre tout le monde mais je trouve que les Bleus ont encore de la marge sur leur efficacité offensive. On l'a encore vu face au Danemark où les buts de Kylian Mbappé ont masqué les nombreuses occasions manquées par cette équipe. En terme d'occasions procurées / occasions converties, le ratio n'est pas bon. Quand on va avancer dans la compétition, il faudra être plus tueur. Je pense que les joueurs et le staff ont bien conscience que ce point est à travailler.

« C'est un grand ciel bleu sur l'équipe de France »

En tout cas, on a encore vu une belle équipe de France face au Danemark. Une équipe qui a su réagir et n'a pas baissé les bras après l'égalisation. J'ai notamment beaucoup aimé le match d'Antoine Griezmann. J'adore sa faculté d'adaptation et son intelligence de jeu au dessus de la moyenne. J'ai aussi aimé le retour en patron de Raphaël Varane au cœur de la défense des Champions du Monde en titre.

Pour résumer, c'est un grand ciel bleu sur l'équipe de France. Depuis le début de la compétition, je ne vois pas une équipe au dessus des Bleus. Au même niveau, il y a le Brésil à condition que Neymar revienne de blessure. Mais sinon on n'a pas à envier grand-chose à qui que ce soit. C'est un vrai point positif aux vues du scepticisme qu'il y avait chez les supporters français avant le début de cette compétition. On est sur une bonne trajectoire et on va pouvoir faire tourner lors du dernier match de poule face à la Tunisie.

« Mbappé titulaire contre la Tunisie ? Les records peuvent attendre... »

Connaissant Didier Deschamps, je pense qu'on verra cinq ou six changements dans le onze. Si certains joueurs comme Kylian Mbappé ont certains objectifs individuels (le titre de meilleur buteur du Mondial, le record de buts de Miroslav Klose), je ne pense pas que le sélectionneur fera cas des envies des uns ou des autres. On n'est pas au saut à la perche ! Les records peuvent attendre... Ce qui compte c'est le bien-être du collectif. La compétition est encore longue et il faut penser à concerner les banc en cas de pépins ou de suspension sur les prochains tours. On a toujours besoin des remplaçants sur la durée d'un Mondial et Didier Deschamps le sait mieux que quiconque. Là, il a l'occasion de leur donner des minutes, il le fera et il a raison de le faire. »

La chronique Bleus de Denis Balbir

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité du foot français. Notre consultant s'attarde cette fois-ci sur la bonne première semaine des Bleus à la Coupe du Monde au Qatar. Il voit quand même quelques points à améliorer dans ce beau tableau bleu.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.