Les Bleus n'ont pas trouvé de solutions au Danemark...Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

Equipe de France – L'oeil de Denis Balbir : « Une erreur de se chercher des excuses à 2 mois du Mondial »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. En cette trêve internationale, nous allons parler un peu des Bleus et du Mondial au Qatar.

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs passeurs de Ligue 1 en activité

« Avec sa victoire contre l'Autriche (2-0) et sa défaite au Danemark (0-2), l'équipe de France sort d'une trêve internationale mitigée dans son dernier galop d'essai avant le Mondial au Qatar. En Ligue des Nations, les Bleus ont arraché leur maintien in-extrémis. Malgré tout, je reste dans le camp de ceux qui ne s'alarment pas trop. Quelle nation dans le monde peut se priver de dix joueurs majeurs blessés et être aussi performante que si elle était au complet ?

« Tout n'est pas à jeter chez les Bleus »

Sur cette trêve internationale, Didier Deschamps a fait des tests, lancé quelques jeunes... Certains ont montré de belles choses. Si le climat est compliqué au niveau de la Fédération et dans les affaires extrasportives, je ne vois pas de problèmes majeurs en équipe de France. Ce n'est pas la première fois qu'une équipe nationale connait quelques incidents de parcours à l'amorce d'une grande compétition. Cela n'augure rien de spécial pour la suite... Sans dévaloriser la Ligue des Nations, ce n'était pas le plus important dans cette année de Coupe du Monde. Tout n'est pas complètement à jeter.

Alors oui, il y a un vrai climat malsain qui entoure ce Mondial au Qatar mais ce n'est pas spécifique à l'équipe de France. Aujourd'hui, on voit de partout fleurir des appels au boycott. On veut que tout le monde se positionne. On en oublie presque que cette Coupe du Monde est une décision prise il y a 12 ans par la FIFA et non celle des joueurs ou des Fédérations...

« L'affaire Pogba peut-elle fragiliser les Bleus ? Je ne pense pas... »

De tout ce dont on a parlé durant cette quinzaine internationale, le plus embêtant pour l'équipe de France ça reste encore l'histoire avec Paul Pogba. De là à fragiliser les Bleus ? Je ne pense pas. Déjà, il est probable que Paul Pogba ne soit pas remis de sa blessure pour le Mondial au Qatar. L'équipe de France, ce n'est pas Pogba ou Mbappé, c'est bien plus que ça ! Le staff saura gérer. Didier Deschamps a l'habitude.

Certains donnent l'impression de découvrir certaines choses. Oui, les problèmes d'entourage, d'agents, de famille, de cousins, de frères, ce ne sont pas des histoires nouvelles du monde du football... D'ordinaire, ça ne sort pas du domaine privé. Cette fois-ci, il y a eu un grand déballage public mais ce n'est pas ce genre de grains de sable qui fait dérailler l'équipe de France. Ce serait une erreur de déjà se chercher des excuses à deux mois de la compétition.

S'il y a quelque chose que je redoute pour l'équipe de France dans les deux mois qui arrivent, c'est bien le marathon de matchs du mois d'octobre et les risques de blessure que cela peut engendrer si les joueurs ne se gèrent pas. Beaucoup d'internationaux tricolores sont quand même concernés par de grosses échéances en club dans les six semaines à venir avec leurs championnats domestiques et la Ligue des Champions... »

La chronique équipe de France de Denis Balbir

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. En cette trêve internationale, nous allons parler un peu des Bleus et du Mondial au Qatar. Notre consultant n'est pas encore trop inquiet malgré les résultats mitigés des Champions du Monde.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.