FC Nantes – L'oeil de Denis Balbir : « A Lyon, sur le papier c'est 4-0! »
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

FC Nantes – L'oeil de Denis Balbir : « A Lyon, sur le papier c'est 4-0! »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la L1. Focus cette semaine sur la situation compliquée au FC Nantes.

Zapping But! Football Club Top 20 : joueurs en fin de contrat

« Le FC Nantes s'en est sorti par miracle en égalisant dans les derniers instants face au SCO Angers (1-1) sur un coup de chance. Si Charles Traoré a eu beaucoup de réussite sur son but, cela ne masque pas le problème : les Canaris vont très mal. Sur le pré, les joueurs ne répondent plus présent. On sent qu'il y a des doutes, de la fébrilité... L'entraîneur est là par intérim et tout le monde le sait. Le président est discuté. Les supporters sont en colère et au niveau du jeu, Nantes n'est tout simplement pas au niveau.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

« Une équipe aux portes de la relégation »

Du côté de Nantes, tout le monde attend la trêve avec impatience. Le travail qui attend les dirigeants est colossal. Actuellement, on peut le dire, le FC Nantes est aux portes de la relégation. Quoi qu'il arrive, ce sera une saison compliquée car même si, mentalement, les joueurs sont capables de se refaire une santé, il faut que techniquement et footballistiquement le talent soit là. Aux vues du recrutement, on pensait que c'était le cas. Aujourd'hui, ça paraît moins évident.

Avant d'aller à Lyon pour finir 2020, Nantes peut vraiment s'inquiéter. Sur le papier, c'est même du 4-0 ! Lyon est en pleine bourre, Lyon a un challenge en Ligue 1 et doit soigner son goal-average. Cette équipe est sur un nuage et peut l'être toute la saison si l'OL reste épargné par les blessures. Forcément, il faudrait être fou pour mettre un billet sur ce Nantes-là. Après, on sait qu'en football tout peut arriver. Il suffit d'un fait d'arbitrage, d'un penalty, d'un carton rouge... Ce match sera sans doute le dernier en numéro 1 de Patrick Collot et je pense qu'il préparera son équipe pour qu'elle ne vienne pas en victime à Lyon.

« Les dirigeants doivent secouer les joueurs »

En tout cas, j'ose espérer que Nantes a déjà commencé à préparer son année 2021 et n'attend pas le match face à Lyon pour se mettre au travail. La première des choses à faire sera de trouver un entraîneur. On le sait, les changements en cours de saison ne sont jamais simples et rarement profitables. Aujourd'hui, il ne s'agit pas de tout révolutionner à Nantes mais de sauver le club de la relégation, de trouver quelqu'un capable de remettre les têtes à l'endroit. Les joueurs de Nantes doivent aussi prendre conscience de la situation. Une relégation fait toujours tâche sur CV...

Pour l'instant, l'électrochoc n'a pas eu lieu avec Patrick Collot. C'est maintenant que les dirigeants doivent taper du poing sur la table par rapport aux joueurs. Virer un entraîneur, c'est toujours facile. Il suffit de dire qu'il est usé, que son discours ne passe plus. Mais ce n'est pas au club d'utiliser trois entraîneurs en une saison jusqu'à ce les joueurs se réveillent. C'est aussi à eux de se prendre par la main et de se sortir de cette impasse. »