FC Nantes – L'oeil de Denis Balbir : « Bordeaux sera le match de l'année »
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

FC Nantes – L'oeil de Denis Balbir : « Bordeaux sera le match de l'année »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Il s'est arrêté sur la victoire du FC Nantes à Brest et la bonne période des Canaris.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : le classement des buteurs de la saison 2020-2021

« Pour la première fois de la saison, le FC Nantes vient d'enchaîner deux victoires. Deux victoires à l'extérieur à Strasbourg (2-1) et à Brest (4-1). A Francis Le Blé, face à une équipe qui restait sur un résultat probant à Saint-Etienne, ce n'était pas simple. Les Canaris ont retrouvé des vertues de solidarité, de complémentarité et d'envie que l'on avait plus vu depuis longtemps. On a vu une équipe presque libérée alors qu'elle ne l'était pas forcément puisque la course au maintien s'est durcie avec beaucoup de victoires ce week-end pour les équipes du bas de tableau.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

« Je vois bien la place de barragiste se jouer au goal-average »

Même si rien n'est fait, Nantes a retrouvé des vertus psychologiques. Honnêtement, je pensais que le FCN était à 80% en Ligue 2 avant les deux derniers matchs. Je voyais Nîmes beaucoup mieux armé pour accrocher les barrages. Malgré tout, on s'aperçoit que Nantes est en train de s'en sortir par le jeu. Pour la première fois de la saison, j'ai le sentiment que le vestiaire des Canaris adhère au discours de l'entraîneur.

Désormais, il reste trois matchs et la prochaine journée sera décisive. Samedi prochain, il y a un Nantes – Bordeaux explosif (13h). Dans la foulée, Lorient, qui compte quatre points d'avance, se déplace à Lyon lancé dans son sprint pour le podium. Cette année, le derby de l'Atlantique ne sera pas qu'un match à six points. Le fait que Bordeaux ait gagné contre Rennes (1-0) et soit désormais proche du maintien enlève de la dramaturgie … Mais pour Nantes, ce sera tout simplement le match de l'année. Si les Canaris enchaînent une troisième victoire de rang et reviennent à un point des Merlus à deux journées de la fin, la dynamique psychologique peut tourner. Nantes a un calendrier moins compliqué que Lorient.* Je vois bien la place de barragiste se jouer au goal-average.

« La prime Kita ? Je n'ose pas croire que ça a changé la motivation des joueurs »

Ces derniers jours, beaucoup de supporters du FC Nantes ont ironisé sur le fait que les hommes d'Antoine Kombouaré sont meilleurs depuis que Waldemar Kita a promis une prime de 50 000€ en cas de maintien. A titre personnel, je n'ose pas croire qu'une prime, si belle soit elle, soit la motivation des joueurs pour mieux jouer. Je trouve réducteur de résumer le renouveau nantais à une enveloppe promise par le président Kita. Ce raccourci me gêne. La diffusion d'un jeu meilleur est plus dû à un entraîneur qui a su trouver les mots, à des gammes répétées à l'entraînement, à une libération mentale... Peut-être que certains ont vu cette prime comme une marque de confiance de la direction. En tout cas, je prendrais davantage la chose de manière positive plutôt qu'en faisant preuve d'une forme de cynisme. On va dire que les joueurs se battent pour le maintien d'un club qui compte dans le paysage du football français, par amour du maillot et de l'écusson...»

*Nantes reçoit Bordeaux, va à Dijon et reçoit Montpellier. Lorient va à Lyon, reçoit Metz et va à Strasbourg.

Pour résumer

Denis Balbir est revenu sur la belle victoire du FC Nantes à Brest (4-1). Il croit désormais au maintien.