FC Nantes – L'oeil de Denis Balbir : « Il faut réellement que le dossier nantais s'apaise »
Les Kita, le clan qui cristallise tous les maux.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

FC Nantes – L'oeil de Denis Balbir : « Il faut réellement que le dossier nantais s'apaise »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Ce vendredi, Nantes lance la saison 2021-22 à Monaco. L'occasion de parler de la préparation des Canaris.

Zapping But! Football Club LOSC, OL, Monaco, OM : Top 10 des ventes de L1 vers la Premier League

« Le FC Nantes a conclu sa campagne de préparation sur deux défaites face à Lorient (0-1) et Clermont (1-2), deux rivaux de Ligue 1. A quelques jours de se rendre à Monaco pour la reprise du championnat, ce n'est pas forcément bon pour la confiance mais il ne faut pas tirer la sonnette d'alarme pour autant. Oui, les Canaris commencent la saison face à un gros morceau. Maintenant ce n'est pas forcément une mauvaise chose de prendre l'ASM très tôt. Comme Paris, Monaco est une équipe qui a souvent du mal au démarrage. Je me garderais bien de juger le niveau réel de Nantes sur des matchs de préparation.

« Si chacun n'y met pas du sien, le club mourra »

Pour moi, le plus important pour le FCN et Antoine Kombouaré, cela va être de balayer le souvenir d'une saison 2020-21 éprouvante. Une saison empoisonnée par les polémiques, les mauvais résultats, les changements d'entraîneur... L'important est de gagner en stabilité, d'adhérer au discours de l'entraîneur, de faire table rase du passé et de repartir avec des joueurs frais dans la tête et dans les jambes. On sait très bien que cette année, Nantes ne va pas jouer le titre ou l'Europe mais on pouvait « limiter les dégâts », trouver un peu d'ambition au niveau du jeu, c'est déjà bien. Surtout avec le retour du public au stade. Le club a surtout besoin de retrouver des valeurs, d'arrêter les chamailleries entre supporters et dirigeants. Il faut réellement que le dossier nantais s'apaise.

Est-ce que je pense que le FC Nantes peut se réconcilier avec son public ? Est-ce que le Mercato peut se passer sereinement sans ingérence ? S'il n'y a pas de bonnes volontés de part et d'autre, il est évident qu'on va retomber dans les mêmes travers. Direction et supporters doivent avoir l'intelligence de se dire que le club est plus important qu'eux, que la catastrophe n'est pas passée loin l'an dernier...

De par son histoire, Nantes est un club qui a valeur d'exemple. Mais des clubs exemplaires, il y en a partout en Ligue 2 et dans les divisions inférieures : Sochaux, Le Havre, Guingamp, Auxerre, Nancy et j'en passe. Il faut savoir ce qu'on veut. Veut-on que Nantes se pérenise en Ligue ou souhaite-t-on le voir couler simplement pour se séparer d'un dirigeant ? Personnellement, j'ai du mal avec les gens qui hurlent pour que le président s'en aille mais ne proposent pas d'alternatives. Le président ne s'en ira pas. C'est lui qui a mis l'argent. Peut-être qu'il l'a mal utilisé mais ce sont ses deniers qu'il a utilisé, pas ceux des gens qui le critiquent. Je ne défends pas spécialement Waldemar Kita. Pour moi, il y a des erreurs à ne pas renouveler. Mais si chacun n'y met pas du sien, le club mourra. C'est inéluctable.

« Nantes ne peut pas vraiment se permettre de saigner l'effectif actuel »

En attendant, il y a un Mercato à clôturer. Il était bien parti avec l'arrivée de Wylan Cyprien. Depuis, ça n'a pas trop bouger. Dans les dernières semaines, il peut y avoir quelques départs. Y compris sur des joueurs importants comme Randal Kolo Muani. Aux dirigeants de peser le pour et le contre. Est-ce qu'il faut faire avec un joueur qui partira libre dans un an ? Faut-il le garder absolument ? La réponse est parfois dans les entretiens individuels avec les joueurs concernés. Pour moi, chacun doit faire face à ses responsabilités. Aucun des joueurs de l'effectif d'Antoine Kombouaré n'a signé le couteau sous la gorge. J'espère que tout ceux qui resteront seront reconcentrés et motivés. En tout cas, du côté du FC Nantes, on ne peut pas vraiment permettre de saigner trop l'effectif actuel... »

La chronique FC Nantes de Denis Balbir

Dans son ultime chronique de ce lundi 2 août, Denis Balbir évoque le FC Nantes à cinq jours de la reprise de la saison de Ligue 1 à Monaco. Notre consultant fixe un objectif clair aux Canaris : retrouver de la sérénité et parler à nouveau football dans la Cité des Ducs.