David GuionCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

Girondins - L'oeil de Denis Balbir : « Choisir un coach sur la data ? D'un ridicule sans nom ! »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de Ligue 1. Retour sur la défaite de Bordeaux, désormais lanterne rouge, et qui s'apprête à voir débarquer David Guion sur le banc.

Zapping But! Football Club Diego Maradona : les meilleures punchlines d'El Pibe de Oro

« Après leur défaite 3-2 à Lens, les Girondins de Bordeaux sont 20e de Ligue 1 et en très grand danger. Le recrutement dont tout le monde a beaucoup parlé n'a pas eu l'effet immédiat escompté. Certes, le calendrier était difficile et Bollaert sans doute pas le meilleur endroit où se relancer. Néanmoins, je pense qu'en se voyant derniers ce lundi matin, les joueurs seront marqués psychologiquement.

En passant de 3-0 à 3-2 avant l'heure de jeu, Bordeaux a eu l'occasion d'inverser sa dynamique sur ce match. Au final, ça n'aurait fait qu'un faux espoir. Cela fait une chose négative en plus pour un club en perdition à tous les niveaux... Comme pour l'ASSE, je suis triste de voir les Girondins dans une telle situation. C'est un club qui a fait tellement de bien au football français que les supporters ne peuvent être que meurtris aujourd'hui.

« Bordeaux me paraît avec Troyes l'équipe la plus apte à descendre »

Est-ce que les choses ont été prises au sérieux assez tôt pour sauver cette équipe ? Pour moi, il y a eu une vraie erreur de casting avec Vladimir Petkovic. Cela s'ajoute à un passif, depuis la vente par M6, qu'on a déjà raconté à maintes reprises. Malheureusement, ce Bordeaux me paraît avec Troyes l'équipe la plus apte à descendre en Ligue 2. Je ne vois pas comment elle pourrait se relever d'un tel désastre qui est perceptible à tous les niveaux même si les dirigeants font du mieux qu'ils peuvent. L'équipe est vraiment dans une spirale terrible. Encore heureux qu'elle puisse compter sur quelques bons joueurs comme le coréen Hwang. Sans lui, ce serait encore plus compliqué...

Désormais tous les espoirs se portent sur David Guion, le technicien choisi pour reprendre la suite de Petkovic. Est-ce le bon choix ? On le saura au moment du bilan. Lui n'a pas grand chose à perdre. Si Bordeaux se sauve, on dira que Guion a fait des miracles. Si Bordeaux descend, on dira que c'était cuit d'avance. Pour moi, David Guion est un bon coach. Il a fait du bon travail à Reims mais cela ne veut pas dire qu'il réussira forcément aux Girondins.

« Guion ? J'aurais préféré Laurent Batlles »

Dans ce choix, une chose m'a quand même fait sourire : on l'a pris grâce à la data, sur la base de statistiques. Peut-être que je suis un abruti mais je ne comprends pas comment on peut choisir un coach en se basant sur les chiffres. Il y a quand même un ressenti à avoir, de l'humain... Bien sûr que le passé est à étudier. On ne va pas prendre n'importe qui et ce n'est pas parce qu'on rigole avec quelqu'un autour d'une bière qu'on va lui donner le poste. Maintenant se baser uniquement sur les chiffres, c'est d'un ridicule sans nom. J

'aime bien David Guion mais j'aurais préféré Laurent Batlles, qui est libre depuis son départ de Troyes. Ce choix me paraissait pas mal : un jeune entraîneur, de la région. Cela aurait donné l'impression d'une construction sur le moyen – long terme. Mais bon, comme je l'ai déjà dit, David Guion est un bon entraîneur. Laissons-lui sa chance. On jugera au bilan ».

Podcast Men's Up Life
 

La chronique Bordeaux de Denis Balbir

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de Ligue 1. Retour sur la défaite de Bordeaux, désormais lanterne rouge, et qui s'apprête à voir débarquer David Guion sur le banc. Un choix qu'il ne juge pas même s'il n'a pas aimé la forme.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.