Ben Arf'in de l'histoire au LOSC ?
Ben Arf'in de l'histoire au LOSC ?Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

LOSC – L'oeil de Denis Balbir : « La carrière de Ben Arfa est proche d'être finie »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Retour sur le clash entre Hatem Ben Arfa et Jocelyn Gourvennec au LOSC.

Zapping But! Football Club PSG - INFO BUT! : Paris tente Lewandowski, mais...

« Samedi soir, à l'issue de Lille – Bordeaux (0-0), il y a eu un accrochage entre Hatem Ben Arfa et Jocelyn Gourvennec. Accrochage qui pourrait déjà marquer la fin du passage du milieu offensif dans le Nord, trois mois à peine après son arrivée. Quand on voit ça on se dit que Ben Arfa reste Ben Arfa, avec – malheureusement - toujours les mêmes défauts.

C'est un joueur que j'affectionnais particulièrement quand il était à Marseille sous les ordres de Didier Deschamps et de Guy Stéphan. L'un des rares moments dans sa carrière où quelqu'un a su le driver. Cela va maintenant faire plus de dix ans qu'Hatem Ben Arfa cherche une stabilité qu'il ne parvient à trouver nulle part. Comme presque tous les surdoués, Ben Arfa a toujours eu des idées bien arrêtées sur les choses et un caractère difficile. Je ne sais pas ce qui s'est passé avec Gourvennec mais ce que je vois c'est que ça se complique avec le temps, avec l'âge et avec ses échecs successifs.

« Hatem Ben Arfa est aujourd'hui dans une situation d'échecs »

Hatem Ben Arfa est aujourd'hui dans une situation d'échecs. Echec à Rennes, échec à Bordeaux, échec à Lille maintenant... Cela fait beaucoup de clubs successifs avec qui ça s'est mal fini ou c'est en passe de mal de se finir. Aujourd'hui, qui va vouloir en France d'un Hatem Ben Arfa ? Ce n'est plus un joueur plus-value qui peut faire des différences comme c'était le cas auparavant. Désormais, la magie dure un ou deux matchs et ça se complique directement. Il n'y a qu'à voir comment ça s'est passé à Bordeaux où il était parvenu à s'embrouiller avec Jean-Louis Gasset et Laurent Koscielny après que les cadors du vestiaire aient jugé qu'il ne faisait pas les efforts. S'il était un créateur il y a encore quelques années, Hatem Ben Arfa est davantage devenu un perturbateur de vestiaire.

« L'un des derniers qui croyait encore en Ben Arfa, c'était Létang... »

Il faut se rendre à l'évidence : la carrière de Ben Arfa est désormais derrière lui et proche d'être finie. L'un des derniers qui croyait encore en Hatem Ben Arfa, c'était Olivier Létang. Il a été trahi par son joueur à Rennes et cela recommence à Lille. Comment continuer à soutenir un joueur qui n'y met pas du sien ? On ne peut pas soutenir indéfiniment quelqu'un qui ne répond pas aux attentes. Cette fin d'histoire est vraiment dommage. L'image qu'on gardera d'Hatem Ben Arfa, c'est celle d'un joueur qui était footballistiquement au dessus des autres mais qui n'aura jamais eu les codes, la discipline et la rigueur pour être un grand footballeur professionnel. Il aurait pu suivre la trajectoire de Karim Benzema mais il ne l'a jamais fait. Quand à chaque relance il y a un échec, cela ne peut pas venir que des autres... »

La chronique LOSC de Denis Balbir

Pour Denis Balbir, Hatem Ben Arfa a commis l'erreur de trop en s'embrouillant avec son coach au LOSC. Pour notre consultant, le milieu offensif a sans doute grillé sa dernière carte en Ligue 1 et il ne voit plus d'avenir avec HBA.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.