OL – L'oeil de Denis Balbir : «  A Monaco, Lyon n'a pas perdu les pédales »
MarceloCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

OL – L'oeil de Denis Balbir : «  A Monaco, Lyon n'a pas perdu les pédales »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Retour sur le succès de l'OL à Monaco. Un match décisif pour le podium.

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs buteurs de la décennie

« A Monaco, l'OL a joué sa Ligue des Champions (victoire 3-2) et éclairci le panorama du Top 4 français. La lutte pour le titre ne concerne désormais plus que le PSG et le LOSC. Celle pour le podium : Monaco et Lyon. Ce que j'aime dans cette équipe lyonnaise, c'est son esprit de compétition quand elle est dos au mur et face à ses responsabilités. Il est rare que l'OL perde les pédales. Ce genre de match me fait dire que Lyon a vraiment manqué à la France en Coupe d'Europe.

A Louis II, j'ai revu le Lyon de l'Europa League il y a quelques années. Celui plein d'abnégation qui sortait l'AS Roma ou Besiktas. J'ai aussi revu le Lyon du « Final 8 » de la Ligue des Champions. Celui qui était imprégné de l'envie de gagner. Le dépassement de soi est dans l'ADN de cette équipe et on l'a encore vu à Monaco.

« Cette affiche a donné une belle image de la Ligue 1 »

Que ce soit au niveau des déclarations et de la remobilisation d'avant match, le travail a été bien fait pour se remettre de la défaite à Lille. Anthony Lopes est très critiqué pour le penalty qu'il a provoqué. Pour moi, il a réalisé un bon match. Memphis Depay a été grandiose. Les jeunes ont été décisifs. En face, il y avait pourtant une bonne équipe de Monaco. Depuis le début du mois de janvier, l'ASM avait encaissé peu de buts. Face à Lyon, ils en ont pris trois. Cela situe le niveau de la performance des Gones. Lyon n'a pas renoncé et se battra jusqu'au bout pour le podium.

Sur ce match, l'arbitrage fait beaucoup parler. Il y a eu des faits de jeu dont on peut disserter. Pour moi, l'OL doit finir à neuf après l'agression de Tino Kadewere. Clément Turpin, qui est l'un des arbitres qui doit nous représenter à l'Euro, a fait une erreur. Bien sûr, aucun arbitre n'est à l'abri mais celle-ci me paraît évidente. Malgré tout, même si le match s'est fini sur une bagarre et plusieurs exclusions, il a donné une belle image de la Ligue 1.

« L'OL est souvent au milieu des chamaillerie »

Au niveau des déclarations d'après-match, certaines m'ont quand même arraché un sourire. D'Anthony Lopes à Jean-Michel Aulas en passant par Rudi Garcia, tous ont laissé entendre que Monaco avait tendu un piège pour provoquer la bagarre générale. Pour moi, même s'il y a peut-être eu des provocations, les joueurs les plus expérimentés de Lyon (Marcelo, De Sciglio) n'ont pas à prendre de cartons rouges... Surtout après une victoire aussi importante. C'est ridicule. Normalement, dans ces cas-là, tu rentres rapidement au vestiaire. Mais les Lyonnais ont cette mauvaise habitude de rester sur le terrain pour se chamailler.

Je suis souvent dithyrambique sur la manière dont l'OL gère ses chocs en France et en Europe mais je suis aussi assez critique sur le fait que Lyon se retrouve, depuis plusieurs années maintenant, au sein de ce genre de problèmes. Il y en a eu à Marseille, à Everton, à Metz, à Bastia... Les provocations de Léo Dubois lors du dernier derby à Lyon. C'est difficile de parler de guet-apens quand on a ce genre de passif. Je suis toujours embêté quand on se met à accuser les autres. Si l'OL se retrouve privé de deux ou trois joueurs majeurs pour les prochains matchs, ils ne pourront s'en prendre qu'à eux-mêmes. Il faut savoir maîtriser ses nerfs. »