OL – L'oeil de Denis Balbir : « Le Mercato n'est pas le seul souci »
Moussa Dembélé dans les cordes.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

OL – L'oeil de Denis Balbir : « Le Mercato n'est pas le seul souci »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Notre consultant s'est attardé sur la mauvaise semaine de l'OL (2 nuls, 1 défaite).

Après le « final 8 » de Champion's League et la victoire face à Dijon (4-1), l'Olympique Lyonnais a connu un gros coup d'arrêt sur les trois derniers matches. On assiste au début d'un nouveau cycle. L'histoire est en train de devenir ce que les supporters n'imaginaient pas : l'OL tourne une page. Une page qui avait déjà commencé à se tourner avec l'absence de Coupe d'Europe pour la première fois depuis 23 ans. Pour tout amateur de foot, cela paraît incroyable. On a tellement l'habitude de voir Lyon sur la scène continentale que la saison 2020-21 va nous faire bizarre...

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

«  Lyon est devenu un meli-melo »

Mais au delà ça, il y a quand même beaucoup de soucis à Lyon. L'effectif ressemble de plus en plus à du bricolage. On ne sait plus du tout où on en est, où on va … Un jour, Memphis Depay part à Barcelone. Un jour il reste. Cela fait dix jours qu'Houssem Aouar doit aller à la Juve. Non seulement il n'y est pas mais il prend un carton rouge pour un coup de sang à Montpellier. On a aussi Jeff Reine-Adélaïde qui veut partir... Lyon est devenu un meli-melo. Ça part dans tous les sens ! Si on n'est pas forcément au fait de tout ce qui se passe en coulisses, on ne voit pas de vraie ligne de conduite se dégager.

On dit qu'on veut lancer des jeunes. C'est très louable. On connait tous l'inépuisable réservoir lyonnais. Maintenant c'est quand même embêtant quand on veut tourner une page de laisser filer les Willem Geubbels, Amine Gouiri ou Pierre Kalulu. Des joueurs prometteurs qui partent s'épanouir ailleurs. Dans la gestion des jeunes, cela ressemble de plus en plus au PSG avec une fuite importante des talents même si Maxence Caqueret ou Rayan Cherki sont, eux, toujours là.

« Il va falloir qu'il y ait un déclic »

La question que je me pose, c'est : est-ce que le Lyon de Juninho va pouvoir tourner la page sans dommages ? Aujourd'hui, on est quasiment sûr qu'Aouar ou encore Depay partiront et qu'ils rapporteront de l'argent mais est-ce que cet argent pourra être réinvesti rapidement sur des joueurs prêts à venir à Lyon sans Coupe d'Europe à jouer ? Tout semble confus mais ce serait à mon sens une erreur de mettre la période actuelle de l'OL à 100% sur le dos de ce Mercato bizarre. Bien sûr que les départs de ces dernières semaines ont handicapé l'OL mais ce n'est pas le seul souci.

Vendredi dernier, l'OL a quand même failli se faire surprendre à domicile par Nîmes (0-0). Sans un Anthony Lopes qui a fait plusieurs parades importantes, les Crocos gagnaient à Lyon. Cela montre bien où en sont les Gones actuellement. L'OL cherche à se retrouver une identité. Il va falloir qu'il y ait un déclic. Peut-il se produire sans qu'il y ait une logique dans la politique dirigeante ? Actuellement, le retard comptable est loin d'être abyssal. Après quatre journées de championnat, on ne va pas commencer à dire que Lyon doit jouer le maintien mais l'OL doit quand même se remettre la tête à l'endroit, c'est sûr... »