Islam Slimani et Houssem Aouar en pleine remise en question.
Islam Slimani et Houssem Aouar en pleine remise en question.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

OL - L'oeil de Denis Balbir : « Les Lyonnais ont livré un spectacle affligeant »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Retour sur l'explosion de l'OL sur la pelouse du Stade Rennais (1-4) hier soir.

Zapping But! Football Club RC Lens : La question de la semaine

« Après la lourde défaite de l'OL à Rennes (1-4), Peter Bosz en prend pour son grade. Ce n'est pas vraiment une surprise : les coachs de Lyon ont l'habitude d'être critiqués par des supporters toujours plus exigeants. Jusqu'à présent, ils étaient plutôt nuancés avec le Néerlandais mais après la déroute en Bretagne, on assiste à une vague de critiques. On est quand même encore loin des banderoles ou des attaques subies par Claude Puel et Bruno Genesio en leur temps.

« Une soirée à ne pas renouveler »

Au-delà des critiques contre le coach, ce que je trouve plus embêtant c'est le visage affiché par Lyon au Roazhon Park. Les Lyonnais ont livré un spectacle affligeant, notamment avec des prises de bec puériles entre le capitaine Dubois et Boateng ou encore un mini « penalty gate » Aouar – Paqueta à 4-0... Comment peut-on passer en trois jours d'un OL séduisant et qualifié en Coupe d'Europe à ce spectacle lamentable ? Je ne serais pas de ceux qui vont en faire tout un fromage et disant que rien ne va plus à Lyon. Le raccourci est trop rapide. Disons pour l'instant que c'est surtout une soirée à ne pas renouveler pour la suite de la saison.

Oui, Lyon est en déficit de points en Ligue 1. Oui, Lyon a sombré à Rennes. Maintenant la trêve va aussi servir à ce que les tensions retombent un peu. Il doit y avoir une explication au plus haut niveau. Juninho a pris la parole après le match, c'est bien. En espérant que ce ne soit pas qu'un discours de façade. Il faut maintenant que le président Jean-Michel Aulas remette aussi les choses à leur place... Comme il l'a fait pendant des années quand ça allait un peu moins bien. Il faut faire comprendre que ce genre de défaite est inadmissible et qu'il ne faut pas revoir ces excès de mauvaise humeur à l'avenir. Comme beaucoup, j'ai été surpris par la mauvaise ambiance au sein du groupe. Cela faisait longtemps que Lyon n'avait pas renvoyé une si mauvaise image. Une remise à plat est nécessaire.

« Avec Lyon, il y a toujours un problème en défense »

Ce que je note aussi dans la défaite à Rennes, c'est que les belles promesses défensives se sont envolés et que, sans un grand Anthony Lopes dans les buts, la correction aurait pu être franchement plus humiliante. On se rend compte que, quel que soit le pedigree des joueurs ou leur nom, quel que soit les associations trouvées, il y a toujours un problème dans le secteur. On peut remonter loin. Il me semble que, depuis le départ d'Edmilson (ou à minima celui de Caçapa), Lyon n'a jamais disposé d'une défense imperméable. On ne va pas lister les erreurs de l'OL dans le domaine mais il y en a beaucoup trop. Le chantier est permanent.

Pour finir, un petit mot sur la victoire rennaise et la belle revanche de Bruno Genesio par rapport à des supporters qui l'avaient déprécié il y a quelques années. Je suis hyper content pour lui. Bruno Genesio, c'est quelqu'un que j'ai toujours apprécié : il est honnête, calme, stable et travailleur. En tant que pur produit du club, il ne méritait pas ce qu'il a vécu à Lyon. Le connaissant, il va savourer ça tranquillement, intérieurement. Même si sa joie est forcément pleine et intense, il faut souligner la retenue avec laquelle il a réagi ce gros succès. »

La chronique OL de Denis Balbir

Comme beaucoup, Denis Balbir a été étonné par l'ampleur de la déroute et l'attitude des joueurs de l'OL hier à Rennes (1-4). Notre consultant appelle à une grosse mise au point présidentielle pour anticiper une crise qui pourrait devenir plus profonde au sein du groupe.