OL – L'oeil de Denis Balbir : « Lyon sait toujours gérer et sortir de ses périodes de crise »
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

OL – L'oeil de Denis Balbir : « Lyon sait toujours gérer et sortir de ses périodes de crise »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la L1. Il décrypte le réveil de l'Olympique Lyonnais, qui a facilement battu l'AS Monaco (4-1) dimanche soir.

« Face à Monaco dimanche soir (4-1), l'Olympique Lyonnais a enchaîné une deuxième victoire de rang. Un 6/6 réalisé juste après la clôture du Mercato d'été, ce qui laisse à penser que certains joueurs étaient tous simplement moins bons car désireux de mettre la pression sur l'institution afin de forcer leur départ... Mais l'OL est une institution forte, européenne, qui sait gérer ce genre de période de crise et en ressortir la tête haute.

Dans la tempête, Lyon peut vraiment compter sur un président fort. On peut reprocher des choses à Jean-Michel Aulas mais certainement pas sa mentalité quand il s'agit de défendre son club. Je pense qu'à l'issue de cet été agité, certains ont compris que l'institution était plus solide que leurs intérêts. Là où d'autres auraient plié et vendu au rabais, Lyon peut se permettre de faire des choix sportifs avant d'être économiques.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

« Un jeu plus direct, et alors ? »

Aujourd'hui, on se rend compte que, passé rapidement la digestion de la période des transferts, l'entraîneur a su remettre les choses au point. Avec un match par semaine, les joueurs sont également très bien physiquement. A Lyon, il y a un vrai challenge de raccrocher l'Europe. Ils l'ont montré dimanche soir en atomisant Monaco (4-1) dans un match où l'OL a certes laissé le ballon mais finalement joué à sa main, profitant de la vitesse de ses contre-attaques avec un Karl Toko-Ekambi redevenu efficace.

Sur les deux derniers matches, on constate aussi que l'OL s'en est remis à un jeu direct. Peut-être que c'est le style qui convient bien au Lyon de Garcia aussi. Comme lors du « final 8 » de la Ligue des Champions. Après, on peut faire toutes les analyses possibles mais ce qui compte pour un entraîneur c'est de gagner. Peut-être que, pour certains, c'est dommage de ne pas voir un Lyon dominateur et le pied sur le ballon comme par le passé. Maintenant c'est aussi bien de savoir s'adapter à des équipes qui se livrent et créés des brèches. Contre Monaco, que peut-on reprocher à l'OL ? Les buts sont beaux, les occasions sont là, le résultat aussi...

« L'OL doit profiter du talent de Memphis, tant qu'il est là »

Après, c'est sûr que l'OL de cette saison est tributaire de la forme de Memphis Depay, brillant face à l'ASM. C'est le cas de toutes les équipes qui comptent un grand joueur dans leur rang. Mais il vaut mieux être tributaire d'un joueur comme ça, parvenir à les attirer que de ne pas en avoir. Quand on a la chance d'avoir un joueur avec le caractère de Memphis, il faut savoir le gérer. Même si ce n'est pas toujours facile avec le Néerlandais, l'OL y parvient bien. Tant qu'il est là, Lyon a bien compris qu'il devait profiter de son talent... »