OL – Le bilan de Denis Balbir : « Rudi Garcia tient la barre »
Rudi GarciaCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

OL – Le bilan de Denis Balbir : « Rudi Garcia tient la barre »

Pour Noël, Denis Balbir dresse le bilan de la mi-saison des clubs suivis par « But ! Football Club ». Au tour de l'OL.

« On ne peut que se réjouir de voir l'OL dans les premières places du classement. Pour son image et son apport année après année à l'indice UEFA, le football français a besoin d'un Lyon européen. Bien sûr, le PSG est toujours là en Ligue des Champions et Lille a sauvé l'honneur des autres clubs en Ligue Europa mais un OL en plus n'aurait pas fait tâche dans le paysage.

Au delà de son caractère, de ses joueurs, de son entraîneur et de son président, l'OL a l'ADN pour bien figurer dans plusieurs tableaux. Dans cette année spéciale marquée par le Covid, l'OL n'a que la Ligue 1 pour briller. Les débuts ont été difficiles mais Lyon a su trouver naturellement son équilibre, son fonctionnement serein aussi avec Juninho et Rudi Garcia.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

« L'OL a bien absorbé sa crise pour repartir sur une copie propre »

L'OL a dû changer certaines choses mais est parvenu à passer un cap avec d'autres hommes. Il y a eu des absents, des difficultés mais tout a été surmonté, souvent géré en interne. La chance de Lyon est d'avoir toujours ce petit coin de buvard qui traine pour absorber les choses et repartir sur une copie propre.

Le Lyon de cette année tient la route. Rudi Garcia tient la barre. Je suis content pour lui. Je me suis toujours insurgé contre ceux qui critiquaient Garcia sur son niveau en tant qu'entraîneur. Je peux comprendre qu'il agace dans ses critiques systématiques de l'arbitrage ou sa communication. En tout cas, on ne peut pas faire ce qu'il a fait en Italie avec l'AS Roma, avec Lille auparavant, aller en finale d'une Coupe d'Europe avec Marseille et être le dernier des derniers. Rudi Garcia est un coach qui a un palmarès et des résultats. Il est aussi capable de s'adapter et d'adapter ses joueurs à son plan de jeu. On l'a vu avec Bouna Sarr à l'OM et Maxwell Cornet à l'OL. Bravo pour ce qu'il démontre à Lyon ».