Les Marseillais se sont faits taper sur les doits par leurs fans...
Les Marseillais se sont faits taper sur les doits par leurs fans...Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

OM - L’œil de Denis Balbir : « En regardant le Marseille de Marcelino, on s’emmerde »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de Ligue 1. On termine nos chroniques de ce lundi avec l'OM, accroché à la maison par Toulouse (0-0) et déjà en crise.

Zapping But! Football Club Ligue des Champions : le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

« Après le 0-0 contre Toulouse dimanche, l’OM est déjà en feu en ce début de saison. La situation est malheureusement logique car le contenu du match de Marseille a encore été d’une pauvreté affligeante. Oui, l’OM est toujours invaincu et même devant le PSG au classement mais, sans la maladresse des attaquants toulousains, ce match aurait pu se finir par une défaite… Quand on a la chance d’avoir 65 000 personnes dans un stade en feu, on n’a pas le droit de proposer ça !

Le problème de l’OM, c’est qu’on a promis monts et merveilles cette saison. Au final, il y a déjà une triste élimination en Ligue des Champions et ce début de saison sans éclats. Quand on aligne sur le terrain des Aubameyang ou d’autres, on n’a pas le droit de laisser un goût aussi amer. On nous dit que Correa a été la satisfaction du match ? Très bien ! Mais, à part des tirs ratés et une grosse abnégation, qu’a-t-on vu dimanche ? Quelques joueurs qui se battaient un peu mais sans plus. A Marseille, tout est moyen sans plus. Quand on voit le gardien hurler sur ses défenseurs et ses milieux, cela veut bien dire que quelque chose ne va pas. Aujourd’hui, l’OM n’arrive pas à enflammer son stade, n’arrive pas à profiter du soutien de son douzième homme, n’arrive pas à produire du spectacle…

La fiche de l'OM sur But! Football Club

« L’OM est devenu triste à regarder »

Je comprends tout à fait l’irritation de certains, je comprends que les joueurs se soient rendus devant le Virage Sud entendre les doléances des plus fervents supporters… Sans être nul, leur OM est aujourd’hui d’une tristesse affligeante. Il n’y a pas de contenu. Je veux bien qu’on nous dise que Payet est aujourd’hui mieux au Brésil car il n’avançait plus et mangeait des McDo mais qui peut se targuer d’amener la folie et les émotions qu’il offrait aux supporters ? Personne. Personne ne sait faire le jeu à Marseille. L’OM est devenu triste à regarder.

A qui la faute ? A Marcelino ? Pour moi, plus qu’à l’entraîneur, la faute en incombe à la direction. Visiblement, Pablo Longoria et Marcelino sont particulièrement soudés. On dit du président qu’il est très pointu au niveau tactique et s’il a pris Marcelino, c’est qu’il voulait un entraîneur tranchant complètement par rapport à Igor Tudor, qui fatiguait son effectif. Aujourd’hui, de quoi s’aperçoit-on ? Qu’il y a déjà un gros manque de réactivité. L’entraîneur a été choisi avec un système (4-4-2) mais il doit se rendre compte que ce n’est pas forcément adapté aux joueurs dont il dispose. Des entraîneurs qui s’adaptent, ça existe aussi… Peut-être que certains cadres doivent prendre leurs responsabilités et lui parler. Marcelino, ce n’est pas non plus José Mourinho. Ce n’est pas forcément lui faire injure que de lui faire constater qu’en regardant son Marseille, on s’emmerde. Les supporters ne viennent pas torse nu hurler leur amour pour ce club pour voir une équipe qui n’en est pas une ! »

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Denis Balbir comprend l'agacement des supporters après le début de saison décevant de l'OM. Si les Phocéens ne sont pas largués en Ligue 1, notre consultant juge le bilan du début de saison de Marcelino très insuffisant compte-tenu de l'équipe.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.