OM – L'oeil de Denis Balbir : « L'attitude du président de Nice m'étonne et m'attriste »
Jean-Pierre Rivère en discussions avec Christophe Galtier et son staff suite à l'arrêt de la rencontre...Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

OM – L'oeil de Denis Balbir : « L'attitude du président de Nice m'étonne et m'attriste »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Retour sur les incidents de Nice - OM.

Zapping But! Football Club LOSC, OL, Monaco, OM : Top 10 des ventes de L1 vers la Premier League

« Dimanche soir, la 3e journée de Ligue 1 s'est conclu sur un scénario pathétique avec l'arrêt d'OGC Nice – OM à la 75e minute suite à un envahissement du terrain combiné à des jets de projectiles sur les joueurs marseillais. Parce que la LFP souhaitait reprendre et que l'OM ne se considérait plus en sécurité, les Marseillais ont finalement été déclaré forfait. Pour moi, l'OM a eu raison de ne pas reprendre. Pablo Longoria était dans son droit de refuser de jouer et d'invoquer le fait que ses joueurs n'avaient pas la tête au football...

Personne ne peut aujourd'hui dire avec aplomb – contrairement à ce qu'a assuré le président niçois Jean-Pierre Rivère – que le match pouvait reprendre en toute sécurité. S'il avait parlé aux supporters dès les premiers incidents, les choses n'auraient pas dégénéré de la sorte. Le flegme du président du Gym m'étonne, m'attriste aussi. On a quand même à faire à des voyous. C'est une honte pour l'OGC Nice.

« Il n'y a même pas l'excuse de la colère. C'est juste de la pure débilité... »

Autant je suis le premier à aimer le football spectacle en tribune, autant je suis un grand fan des chaudes ambiances de Turquie, autant je suis écoeuré par ce que j'ai vu dimanche soir. Pour moi, la ferveur, c'est ce qu'on voit à Besiktas et à Fenerbahçe avec la sono à fonds, les fumigènes. C'est ce qu'on voit sur un Lens – ASSE, dans un stade plein où ça chante. Pas les débordements de violence pour intimider l'adversaire. A Nice, c'est même encore plus débile car le Gym menait au score (1-0) quand le public a dérapé. Il n'y a même pas l'excuse de la colère. C'est juste de la pure débilité... Certains membres de la Brigade Sud Nice sont tellement abrutis qu'ils ont sans doute gâché une victoire de leur équipe.

Après des mois de fermeture de stade, comment peut-on agir de la sorte ? Comment d'une semaine à l'autre peut-on voir un Lens – ASSE se faire dans les chants et dans la fête avec plus de 35 000 personnes et un Nice – Marseille se finir dans la haine ? On me dit que c'est totalement différent, que Nice – Marseille c'est un derby... On verra dans l'avenir ce qui se passera. Mais je n'arrive pas à comprendre comment des gens qui ont attendu pendant plus de 18 mois de revenir en tribune se déchaînent dans la haine dès leur retour.

A l'étranger, ça ne se passe pas comme ça. Regardez les belles images de Liverpool avec le retour des fans à Anfield. Certes entre le Heysel et Hillsborough, le football anglais a payé un lourd tribu et les choses se sont faites derrière. Mais en France, on continue de jouer avec le feu. Tant qu'il n'y aura pas 50 morts dans un stade, on ne fera rien. Personnellement, je pense que les gens qui ont été identifiés comme les fauteurs de trouble doivent être bannis à vie des stades avec même une réponse pénale plus marquée derrière.

« Dimitri Payet fautif ? Mais c'est le monde à l'envers ? »

Du côté de Nice, on accuse Dimitri Payet d'avoir envenimé les choses en renvoyant la bouteille. Mais c'est le monde à l'envers ? On va stigmatiser l'acte d'un joueur qui en avait juste marre de se faire bombarder de bouteille... Au tout début des incidents, notamment en première période, la situation n'a pas été maîtrisée. L'OGC Nice est responsable de ses supporters, des coups assenés par ses stadiers aussi (parce qu'il y en a eu). Ce qui s'est passé, c'est affligeant, honteux et inqualifiable. Pour moi, Jean-Pierre Rivère a dérapé : au lieu de faire l'étonné que l'OM ne reprenne pas le match, il aurait dû condamner les incidents. Le minimum aurait été de s'excuser et de promettre de faire bannir les fautifs.

Et maintenant on fait quoi ? Ce sera à la Ligue et à sa Commission de discipline de statuer. A titre personnel, je ne suis pas favorable à un retrait de points. C'est injuste de retirer des points à une équipe où les joueurs ne sont pas fautifs. Maintenant il faut aussi des sanctions exemplaires pour que les clubs filtrent et éliminent les fauteurs de trouble. Ce serait totalement injuste et dangereux d'accorder trois points à Nice. A mon sens, la sanction la plus juste serait de faire rejouer le match à huis clos et sur terrain neutre en sanctionnant également le club azuréen de quelques matchs à huis clos. »

La chronique OM de Denis Balbir

Pour Denis Balbir, l'attitude de l'OGC Nice lors des incidents du match face à l'OM n'a pas été à la hauteur des enjeux. Notre consultant tire à boulets rouges sur les supporters et espère des sanctions exemplaires contre le Gym...