OM – L'oeil de Denis Balbir : « Saliba, Guendouzi... Longoria monte un beau challenger en L1 »
Pablo LongoriaCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

OM – L'oeil de Denis Balbir : « Saliba, Guendouzi... Longoria monte un beau challenger en L1 »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Retour sur le recrutement de l'OM qui s'est sérieusement accéléré malgré la DNCG.

Zapping But! Football Club Liga : le classement des buteurs de la saison 2020-2021

« Même si la DNCG a annoncé quelques restrictions au Mercato , cela n'empêche pas l'OM de s'activer. Après Gerson, l'OM a acté les signatures de Konrad de la Fuente (FC Barcelone), Cengiz Ünder (AS Rome), Leonardo Balerdi (Borussia Dortmund) et devrait encore enchaîner cette semaine. On attend les officialisations de Pau Lopez (AS Rome), William Saliba (Arsenal) et Mattéo Guendouzi (Arsenal). Le retour de Pol Lirola (Fiorentina) est aussi en bonne voie. Vu le nombre de mouvements en peu de temps, je pense que Frank McCourt a remis au pot. Pour que l'OM se montre aussi actif, il y a forcément eu des choses de faites au niveau financier.

«  L'OM essaie vraiment de bâtir une belle équipe »

Après Gerson, je m'étais montré assez critique. Cette fois-ci, je m'incline et salue le travail de Pablo Longoria. L'Espagnol ne se contente pas de rester dans son bureau et de signer les chèques. Il se déplace, rencontre les joueurs, les convainc, convainc aussi les supporters déçus de la saison dernière et c'est toute la dynamique du club qui s'en ressent. L'OM essaie vraiment de bâtir une belle équipe. Si tout le monde débarque effectivement, Marseille s'annonce comme un beau challenger de ce championnat.

Le choix sont cohérents, mix de jeunes talents et d'expérience, de joueurs venant de grands clubs étrangers et d'éléments ayant déjà l'expérience de la Ligue 1 comme Saliba ou Guendouzi. L'équipe à disposition de Jorge Sampaoli garde quand même une stabilité et les touches ramenées par le président apportent aussi quelque chose. On sent vraiment qu'on est plus dans le bricolage. Dans cette période économiquement difficile pour tous les clubs européens, c'est un vrai recrutement malin.

« Des risques pris, nécessaires et maîtrisés »

J'entends les critiques sur le fait qu'il y a beaucoup de prêts avec option obligatoire et de paiement différé. C'est vrai qu'il s'agit d'une prise de risque si le club venait à rater une nouvelle fois la Ligue des Champions. Maintenant on ne peut pas réussir sans prendre de risques. Soit il fallait repartir sur des bases autour de la formation, comme le FC Nantes ou l'ASSE. Soit il fallait agir. L'OM n'a pas forcément le vivier « minots », avec la même qualité qu'à L'Etrat par exemple. Avec cette stratégie, l'OM n'aurait de toute façon pas pu prétendre à la course au podium en Ligue 1.

Je pense que si ce risque est pris, il est aussi calculé. Les joueurs recrutés ne sont pas des inconnus non plus. Sans doute que certains auront besoin d'adaptation mais ils seront bien encadrés. Il reste des Payet, des Mandanda qui, même mis en concurrence, amèneront l'expérience qui peut manquer. Tous les éléments concordent et laissent à penser que les risques pris sont nécessaires et maîtrisés. »

La chronique OM de Denis Balbir

Même bridé par la DNCG, l'OM monte un « beau challenger en Ligue 1 » pour Denis Balbir. Notre consultant est emballé et, après les critiques et les doutes, il salue désormais le gros travail mené par Pablo Longoria de ramener de l'ambition sur la Canebière.