Kylian Mbappé
Kylian MbappéCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

PSG, Equipe de France - L'oeil de Denis Balbir : « Ce n'est pas au clan Mbappé de dicter ses règles »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de Ligue 1. En cette trêve internationale, il revient sur la dernière polémique Kylian Mbappé chez les Bleus.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : top 10 des meilleurs vendeurs de la décennie

« La semaine passée, Kylian Mbappé a fait polémique en équipe de France en refusant de se prêter à un rendez-vous avec les sponsors des Bleus pour protester contre certaines marques auxquelles il ne voulait pas être associé. Autant je défend souvent Kylian Mbappé sur toutes considérations sportives où il est inattaquable au PSG et en équipe de France, autant je pense qu'il y a au moins un problème dans ce boycott.

Que Kylian Mbappé a des convictions, très bien - on peut le comprendre – mais les joueurs ont tous signé une charte par rapport au cadre de l'équipe de France, le natif de Bondy ne doit pas s'y soustraire. Du côté des sponsors, on n'est pas là pour étudier les états d'âme de chacun. Aujourd'hui, Mbappé fait quelque chose. Demain, qu'est-ce qui empêchera Giroud de dire que comme il préfère les noisettes et comme il préfère les noisettes, il ne fera pas de publicité pour les amandes ? Vis-à-vis des sponsors, il y a une charte à respecter, un contrat qui a été signé.

« Mbappé donne du grain à moudre à ses détracteurs »

Kylian Mbappé est un élément important de l'équipe de France. Il a un exemple à donner. Je peux comprendre que certaines marques le dérangent moralement vis-à-vis de l'image qu'il veut donner à la jeunesse. Mais on peut aussi se dire qu'il y a un cadre et une autorité qui sont défiés par ce geste. Pour moi, qu'il soit d'accord ou pas, Kylian Mbappé aurait dû se présenter... Quitte à discuter après coup. Là, il met en difficulté son président Noël Le Graët. Il met en difficulté son entraîneur Didier Deschamps. Cette attitude donne aussi du grain à moudre à ceux qui pensent, à tort, que Kylian Mbappé a « pris le cigare ».

J'ai bien entendu le message du clan Mbappé pour dénoncer un contrat « à vie » signé au premier jour de l'arrivée en équipe de France lors qu'il n'avait que 18 ans. Un argument qui, à mon sens, n'est pas valable. On ne peut pas vanter la grande maturité de Kylian Mbappé à 18 ans pour dire aujourd'hui qu'il était naïf à l'époque... A mon sens, la ligne de défense n'est pas la bonne. Il y a d'autres combats à mener - que ce soit dans le football ou dans le vie de tous les jours – pour ne pas être pointilleux sur tous types de contrat. Ce n'est pas au clan Mbappé de dicter ses règles. Les choses sont en l'état. Si on ne les accepte pas, il y a bien d'autres moyens de les contester que de créer des polémiques. »

La chronique Equipe de France de Denis Balbir

S'il défend souvent Kylian Mbappé, Denis Balbir n'est, cette fois-ci, pas du côté du natif de Bondy dans la bataille qu'il mène en équipe de France pour revoir la charte sponsoring de la Fédération. Pour lui, le joueur du PSG se trompe de combat.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.