Kylian Mbappé
Kylian MbappéCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

PSG - L'oeil de Denis Balbir : « Mbappé ? La colère du Real Madrid est proportionnelle à l'attente »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Retour sur l'épilogue du dossier Mbappé avec sa prolongation au PSG au dépend du Real Madrid.

Zapping But! Football Club Instant Mercato : Lukaku proposé au PSG, Moses Simon dans les petits papiers de l'OM

« La décision est tombée et Kylian Mbappé a finalement prolongé son bail avec le PSG jusqu'en juin 2025. Pour moi, ce n'est qu'une demi-surprise dans le sens où le Qatar ne pouvait pas se permettre de laisser filer sa star avant la Coupe du Monde à domicile. Maintenant rien ne dit que le natif de Bondy ira au bout de son contrat. Il est encore du domaine du possible que Kylian Mbappé s'en aille dans un ou deux ans sur une grosse vente. La nouveauté, c'est que ce ne sera surement plus en direction du Real Madrid. Aujourd'hui, je pense que Mbappé a définitivement tiré un trait sur son rêve d'enfant car, sauf changement de dirigeants à Madrid, je n'imagine pas un transfert possible à court ou moyen terme.

« Cette signature, c'est bien pour Paris, c'est bien pour la Ligue 1 »

Le Qatar a fait un gros investissement financier et sportif pour réaffirmer ses ambitions au PSG. D'un Paris qui serait tombé de haut en cas de départ de Mbappé, on se retrouve avec un club conforté parmi les grands noms européens. Cette signature, c'est bien pour Paris, c'est bien pour la Ligue 1. Pour rester, Kylian Mbappé a aussi obtenu des garanties uniques dont celle de l'arrivée de Luis Campos pour remplacer Leonardo. On a le sentiment qu'il y a un noyau de fidèles qui est en train de se recréer autour de Mbappé pour le mettre dans son confort. L'arrivée du Portugais, c'est un vrai virage dans la politique du club. On risque de recruter moins scintillant mais avec l'idée en tête de construire une vraie équipe autour de Kylian Mbappé. Même si ce n'est jamais l'idéal de construire un projet autour d'un seul joueur, c'est toujours mieux de construire autour d'un Mbappé que de le perdre...

« Le Real est tombé de très haut face aux arguments du PSG et du Qatar »

En Espagne, la décision de Kylian Mbappé a été très mal prise. On avait rarement vu une telle colère au Real Madrid. On avait rarement vu une telle colère d'un pays contre un joueur. La colère des Madrilènes est proportionnelle à l'attente que Mbappé suscitait. Je pense que le Real était sûr d'attirer Mbappé, du fait que ce soit son club de cœur, du fait de la présence de Karim Benzema, du fait de la carte de visites des Merengues qui est longue comme un parchemin... Il y avait énormément de paramètres qui faisaient que le Real Madrid était confiant : le parcours en Ligue des Champions plaidaient aussi en leur faveur, etc. Ils sont tombés de très haut face aux arguments du PSG et du Qatar.

En tout cas, je ne suis pas de ceux qui pensent que l'argument économique a été la clé du dossier Mbappé. Peut-être que le Real n'était pas complètement aligné sur Paris mais quand on parle de ce niveau de rémunération, on n'est plus à 50 M€ près. Je pense surtout que du côté du Real Madrid on a vendu la peau de l'ours trop tôt. Une arrogance assez propre aux deux grands clubs espagnols, toujours persuadés qu'ils sont le centre de monde et que les joueurs ne peuvent faire d'autres choix que de les rejoindre. Même si le Real Madrid est un immense club, cette gifle ramène les choses à leur juste proportion. Personne n'est à leur niveau de titres en Ligue des Champions mais certains – dont le PSG - aspirent à le devenir et mettent les arguments pour. »

La chronique PSG - Real de Denis Balbir

Denis Balbir revient sur la prolongation médiatique de Kylian Mbappé au PSG. Notre consultant n'est pas complètement surpris par la victoire du Qatar... Ni par la colère qui se fait aujourd'hui entendre en Espagne à l'encontre du Bondynois.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.