PSG, OL, OM, LOSC – L'oeil de Denis Balbir : "Paris titillé, c'est une bonne chose"
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

PSG, OL, OM, LOSC – L'oeil de Denis Balbir : "Paris titillé, c'est une bonne chose"

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Focus sur la course au titre après 12 journées et la remontée des concurrents du PSG.

« Samedi, le PSG a été accroché par Bordeaux (2-2) et cela a donné lieu à un vrai resserrement en tête de la Ligue 1. Désormais, il y a six équipes en quatre points entre la première et la sixième place. C'est une très bonne chose pour le championnat. La Ligue 1 pâtit de l'absence de supporters dans ses stades, du niveau général de la compétition... Que le PSG soit titillé après 12 journées, c'est une bonne chose.

On se rend compte que l'OL et l'AS Monaco, deux clubs avec de gros potentiels effectifs, sont là. Lyon a l'ambition de retrouver l'Europe et parvient très bien à se gérer avec un calendrier allégé. Les Gones sont aussi portés par leurs individualités. En ce moment, c'est Karl Toko-Ekambi qui marche sur l'eau. Monaco a des ressources que d'autres n'ont pas. Lille a le groupe pour jouer sur deux tableaux avec l'Europe. Montpellier est une petite surprise. Il n'y a pas si longtemps, on critiquait le MHSC de Michel Der Zakarian, une « équipe défensive ». Ce cliché a vécu. Ce Montpellier, ce n'est plus une équipe qui joue à dix derrière. C'est équilibré. Il y a d'excellents footballeurs avec Mollet, Savanier, Laborde, Delort et les autres.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE LA LIGUE 1

« Marseille, l'équipe la moins armée dans la lutte contre le PSG »

Avec deux matches en retard, l'OM est aussi là et peut prendre la tête en cas de victoire contre Lens et Nice. Maintenant Marseille est sans doute l'équipe de tête qui dégage le moins de certitudes. Déjà il y a le traumatisme de la Ligue des Champions mais c'est aussi l'effectif le plus léger du groupe de tête. Je les trouve même en dessous de Rennes sur ce plan. Ce n'est pas une équipe qui fait sortir de jeunes. André Villas-Boas se repose toujours sur les mêmes cadres. Quand ils sont dans un bon jour, ça fait 3-1 contre Nantes. Quand ce n'est pas le cas, ils prennent 3-0 contre les autres... Peut-être que je me trompe, peut-être que les joueurs vont monter en puissance mais aujourd'hui cette équipe n'est pas assez régulière pour jouer dans la même cours que Monaco, Lille et Lyon. C'est l'équipe la moins armée dans la lutte contre le PSG.

Un mot sur Paris justement. Le Paris Saint-Germain est très décevant. Cette équipe devient quelconque. Il y a trop de blessés. Il n'y a pas la volonté qu'il y avait avant. Quand je vois ce qui se passe du côté de Manchester, je me dis qu'un joueur comme Edinson Cavani manque à Paris. Bien sûr le Matador était l'homme qui ratait deux occasions sur trois, bien sûr que cela pouvait être un joueur capricieux comme il l'a montré en refusant de participer au « final 8 » de la Ligue des Champions... Maintenant Cavani amenait du caractère à Paris, pas seulement par le geste et la parole mais aussi par les courses qu'il amenait sur le pré. Aujourd'hui, Paris manque de ça. Il manque un leader par l'exemple... »