PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes, RC Lens – L'oeil de Denis Balbir : « La L1 à 18, un manque de respect »
Vincent Labrune (LFP)Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes, RC Lens – L'oeil de Denis Balbir : « La L1 à 18, un manque de respect »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Notre consultant a un avis très tranché sur l'idée de Vincent Labrune de réduire la Ligue 1 de 20 à 18 clubs.

« La semaine dernière, du côté de la LFP, on a ressorti des cartons l'idée d'un passage de la Ligue 1 à 18 clubs plutôt que 20. Est-ce que cela peut être une solution pour désengorger le calendrier et sauver le foot français ? Absolument pas. Je ne vois pas du tout pourquoi on changerait de format. Cela veut dire quoi ? Que des clubs n'ont pas leur place dans l'élite française ?

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE LA LIGUE 1

« Les excuses du calendrier et du spectacle, c'est n'importe quoi »

Le calendrier est une fausse excuse. La Coupe de la Ligue a déjà été retirée. Si les joueurs sont payés une certaine somme, ce n'est pas pour jouer un match tous les dix jours. En France, on aime bien s'indigner des salaires des stars comme Neymar ou Mbappé mais le plus gros problème est surtout d'avoir trop de joueurs moyens qui sont surpayés par rapport à leur niveau réel. Qu'ils disputent 34 ou 38 journées, ça ne change pas grand chose.

L'autre excuse, c'est de dire : « Le spectacle s'en ressentira et sera meilleur ». Ah bon ? Et comment on s'y prend pour bonifier un spectacle en abaissant le nombre de clubs ? C'est mécanique ? Si on veut du meilleur spectacle, on fait comme la Suisse. On sort un championnat à six ou huit équipes avec Paris, Marseille, Lyon, Monaco, Lille et Rennes par exemple. On ne fait plus que des play-offs. Non... Et puis en quoi a-t-on la certitude qu'un PSG – OL offrira plus de spectacle qu'un Guingamp – ASSE ? Cet argument est absurde.

« Les fausses bonnes idées de Waldemar Kita »

A mon sens, c'est nier le travail des clubs qui sont aujourd'hui en Ligue 2. Il y a des clubs historiques comme Auxerre, Le Havre, Sochaux, etc. Des clubs emblématiques qui sont en deuxième division et se battent pour remonter. Si on fait ça, quels seront les objectifs des clubs de Ligue 2 ? Effectivement, on pourra toujours monter en Ligue 1. On n'est pas non plus parti sur les idées absurdes de Waldemar Kita qui veut bloquer les montées et les descentes sur trois divisions. C'est sûr que si on écoutait le président du FC Nantes, on jouerait au foot les samedi et dimanche pour le plaisir d'être sur le terrain, sans aucun objectif et tout le monde n'en aurait plus rien à faire. Tout ça, ce sont de fausses bonnes idées...

Est-ce qu'il y a des non-dits derrière ce projet de Ligue 1 à 18 clubs ? Surement... Cherche-t-on déjà à anticiper une baisse des droits TV en répartissant le gâteau entre moins de participants ? C'est probable et c'est un vrai manque de respect pour beaucoup de clubs. Si on veut empêcher certains de construire leurs projets, on ne s'y prendrait pas autrement. Même en Ligue 2, des clubs cherchent des solutions, adaptent leurs structures, bonifient leur centre d'entraînement, leur centre de formation... C'est aussi par ces clubs-là que le foot français existe. En quoi on priverait ces clubs de revenus pour donner plus d'argent à d'autres qui ne dépensent pas forcément mieux ? »

« Les excuses du calendrier et du spectacle, c'est n'importe quoi »

Le calendrier est une fausse excuse. La Coupe de la Ligue a déjà été retirée. Si les joueurs sont payés une certaine somme, ce n'est pas pour jouer un match tous les dix jours. En France, on aime bien s'indigner des salaires des stars comme Neymar ou Mbappé mais le plus gros problème est surtout d'avoir trop de joueurs moyens qui sont surpayés par rapport à leur niveau réel. Qu'ils disputent 34 ou 38 journées, ça ne change pas grand chose.

L'autre excuse, c'est de dire : « Le spectacle s'en ressentira et sera meilleur ». Ah bon ? Et comment on s'y prend pour bonifier un spectacle en abaissant le nombre de clubs ? C'est mécanique ? Si on veut du meilleur spectacle, on fait comme la Suisse. On sort un championnat à six ou huit équipes avec Paris, Marseille, Lyon, Monaco, Lille et Rennes par exemple. On ne fait plus que des play-offs. Non... Et puis en quoi a-t-on la certitude qu'un PSG – OL offrira plus de spectacle qu'un Guingamp – ASSE ? Cet argument est absurde.

« Les fausses bonnes idées de Waldemar Kita »

A mon sens, c'est nier le travail des clubs qui sont aujourd'hui en Ligue 2. Il y a des clubs historiques comme Auxerre, Le Havre, Sochaux, etc. Des clubs emblématiques qui sont en deuxième division et se battent pour remonter. Si on fait ça, quels seront les objectifs des clubs de Ligue 2 ? Effectivement, on pourra toujours monter en Ligue 1. On n'est pas non plus parti sur les idées absurdes de Waldemar Kita qui veut bloquer les montées et les descentes sur trois divisions. C'est sûr que si on écoutait le président du FC Nantes, on jouerait au foot les samedi et dimanche pour le plaisir d'être sur le terrain, sans aucun objectif et tout le monde n'en aurait plus rien à faire. Tout ça, ce sont de fausses bonnes idées...

Est-ce qu'il y a des non-dits derrière ce projet de Ligue 1 à 18 clubs ? Surement... Cherche-t-on déjà à anticiper une baisse des droits TV en répartissant le gâteau entre moins de participants ? C'est probable et c'est un vrai manque de respect pour beaucoup de clubs. Si on veut empêcher certains de construire leurs projets, on ne s'y prendrait pas autrement. Même en Ligue 2, des clubs cherchent des solutions, adaptent leurs structures, bonifient leur centre d'entraînement, leur centre de formation... C'est aussi par ces clubs-là que le foot français existe. En quoi on priverait ces clubs de revenus pour donner plus d'argent à d'autres qui ne dépensent pas forcément mieux ? »