PSG, OM, OL, FC Nantes, RC Lens, LOSC – L'oeil de Denis Balbir : « Avec Mediapro, des clubs sont en danger »
Jaume Roures (PDG de Mediapro)Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

PSG, OM, OL, FC Nantes, RC Lens, LOSC – L'oeil de Denis Balbir : « Avec Mediapro, des clubs sont en danger »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la L1. Notre consultant est revenu sur les tensions entre la LFP et Mediapro sur fond de traites de droits TV impayées.

« Depuis presque trois semaines, et l'annonce du gel des versements des droits TV, on parle beaucoup du dossier Mediapro. Est-ce que je m'inquiète des risques de faillite chez les clubs français quand j'écoute les mots des dirigeants du groupe sino-espagnol qui disent qu'ils ne paieront probablement pas la traite du 5 décembre prochain dans l'attente du résultat de la procédure de conciliation ? Oui. Comme tout le monde.

Personnellement, ce qui m'a inquiété dès le départ c'est le fait d'avoir donné les clés à un diffuseur qui ne donnait pas toutes les garanties. Mediapro était déjà sur la sellette dans d'autres pays, avec d'autres histoires. Sans parler de casseroles, on n'en était pas loin. Le diffuseur avait un passif. Les dirigeants de l'époque à la LFP le savaient et ils ont détourné le regard.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE LA LIGUE 1

« Ce nouveau prêt de la LFP, il va falloir le rembourser »

Aujourd'hui, c'est difficile pour presque tous les clubs. Vu la crise sanitaire, l'absence de public, les lacunes dans tous les compartiments du football, le Mercato décevant dans le sens des cessions de joueurs, le fait que les droits TV coincent aussi rajoute un point non négligeable. Il ne faut pas se le cacher : des clubs sont en danger. Pourquoi l'AS Saint-Etienne a vendu Wesley Fofana ? Comme ils l'ont dit eux-mêmes, financièrement, sans cette manne, le club pouvait être en péril. On ne se rend pas compte réellement ce que l'affaire LFP – Mediapro peut avoir sur des clubs historiques. Si la situation perdure au niveau des prochaines échéances, cela peut devenir terrible...

Vincent Labrune, qui a récupéré un dossier sensible à peine un mois après avoir récupéré la présidence de la LFP, pare au plus pressé en sollicitant sur un nouveau prêt. Le deuxième en l'espace de quelques mois. Ces prêts, il faudra les rembourser avec les droits TV à venir... A terme, cela va fragiliser tous les clubs. Même les plus solides avec des actionnaires forts. Ceux qui ont un matelas pourront toujours amortir la chute mais quid des autres ?

« On ne parviendra plus à vendre le championnat un milliard »

Pour moi, l'erreur initiale est d'avoir vendu des droits aussi chers. Quand on a sollicité le premier prêt en se basant sur les droits à venir de Mediapro, la crise sanitaire était déjà entamée. Pourquoi on n'a pas cherché à jouer la sécurité ? Avec Canal+ et beIN Sports, on avait deux diffuseurs. L'un historique avec les reins solides, l'autre qui avait fait ses preuves. On aurait pu s'asseoir sur quelques millions pour vivre plus sereinement par la suite. Les millions que Mediapro ne donnera pas vont devoir être rattrapé par ceux qui suivront... Et on ne parviendra plus à vendre le championnat un milliard. Une somme qu'il ne vaut pas.

A mon sens, cette gigantesque erreur vient d'une guerre entre la Ligue et Canal+ qui date de 2018. Les tensions étaient de plus en plus vives. Certains étaient sans doute heureux de voir Canal détrônée. On voit ce que ça donne aujourd'hui. Quand on a la chance d'avoir un diffuseur depuis 1984, avec tous les paramètres de sécurité financier et rédactionnel démontré depuis tant d'années, on aurait quand même pu se poser plus de questions. De laisser tout (ou quasiment tous les gros matches) à un diffuseur qui n'avait rien prouvé, c'était dangereux. Des clubs vont sans doute payer pour cette prise de risques. Aujourd'hui, à l'exception du PSG et de Monaco, personne n'est à l'abri d'une grosse claque. Tout le monde a des gros salaires à payer. Des clubs comme Saint-Etienne, Lille, Bordeaux, Nantes – à un degré moindre Lyon - peuvent s'inquiéter... »