RC Lens – L'oeil de Denis Balbir : « Le Racing de Haise porteur d'une vraie philosophie de jeu »
La joie lensoise après le but de Facundo Medina à Lorient (3-2).Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

RC Lens – L'oeil de Denis Balbir : « Le Racing de Haise porteur d'une vraie philosophie de jeu »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Zoom sur la belle semaine d'un RC Lens lancé dans son opération maintien.

« En battant le PSG (1-0) jeudi puis Lorient au Moustoir dimanche (3-2), le RC Lens vient d'enchaîner une semaine à six points. J'ai en premier lieu une petite pensée pour le public Sang et Or. Comme tous les supporters de France, ils sont seuvrés de matches ou sinon en petit comité. Contre Paris, même s'ils n'étaient que 5000, ils ont tenu un vrai rôle face au champion. Cela doit être frustrant pour eux de ne pas pouvoir tous assister aux victoires de Lens à Bollaert et en déplacements.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU RC LENS

« Un groupe qui a faim mais reste dans l'humilité »

Des tribunes, j'en viens maintenant au terrain : ce n'est pas anodin pour Lens d'aller gagner à Lorient. Surtout face à un adversaire annoncé comme un potentiel trouble-fête du fait de son Mercato, avec un coach (Christophe Pelissier) adepte du beau jeu... Prendre six points en deux matches, c'est toujours intéressant. Encore plus pour un promu. Encore plus quand on fait tomber le champion sortant sur ses terres. Dans l'opération maintien, les choses se présentent déjà très bien. En tant qu'amoureux de football, on ne peut qu'être heureux de voir le RC Lens à ce niveau. Encore plus quand on connait les galères vécues par Lens ces dernières années en Ligue 2. Un championnat d'où il est si difficile de s'extirper.

Sur le papier, le Racing me semble avoir un effectif équilibré. En ce début de saison, les recrues se montrent déjà. Ignatius Ganago a marqué sur les deux derniers matches, Facundo Medina a brillé, Gaël Kakuta a transformé un penalty aussi... Le casting est réussi. Les nouveaux sont bien implantés au sein du club et commencent à prendre confiance. Ce qui est intéressant avec ce RC Lens, c'est qu'on sent un groupe qui a faim mais qui reste dans l'humilité. Une équipe finalement à l'image de sa région.

« Haise a fait taire les critiques de la meilleure des façons »

Avant le début de la saison, Franck Haise faisait l'objet de grosses réserves. Y compris en interne où sa nomination était chahutée. On n'avait pas à faire à un nom ronflant, ni à un coach avec une grosse expérience de numéro 1. Est-il au niveau pour conduire la saison du retour dans l'élite ? Est-il capable de faire des choix forts sur des matches importants ? Contre le PSG, on a vu que oui. Il a montré que ses deux victoires pour valider la montée n'étaient pas simplement liées à la chance du débutant.

Franck Haise est en train de poser sa patte sur le groupe. Il a fait taire les critiques de la meilleure des façons. En répondant sur le terrain. Bien sûr, il ne faut pas tomber dans l'excès inverse et crier au génie tout de suite mais son Lens semble porteur d'une vraie philosophie de jeu. A confirmer. Laissons lui le temps. Avec ces deux victoires sur les deux derniers matches, il a déjà gagné du crédit et pas mal de sérénité. »