RC Lens – L'oeil de Denis Balbir : « Lens continuera à être un trouble-fête de L1 »
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

RC Lens – L'oeil de Denis Balbir : « Lens continuera à être un trouble-fête de L1 »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Cette semaine, on s'attarde sur le match de reprise complètement fou du RC Lens contre Reims (4-4).

« Si la belle série du RC Lens a été coupée par la défaite à Lille (0-4) et par les deux matches reportés contre le FC Nantes et l'OM, les Sang et Or se sont arrachés pour prendre un point face à Reims dimanche après-midi (4-4). Je pense qu'avec son public à Bollaert, Lens aurait même pu réussir l'impensable en retournant le score face aux Champenois.

Même si Lens s'est retrouvé mené de deux buts contre Reims, cette équipe dirigée par Franck Haise correspond vraiment aux valeurs et à l'ADN de ce club et de cette région. Elle s'est arrachée pour recoller au score avec un doublé en trois minutes de Florian Sotoca. Dimanche, on a bien vu que le RCL souffrait d'un manque de compétition mais il y a eu d'autres ressources pour ne pas perdre. Je reste persuadé que Lens continuera à être un trouble-fête de ce championnat.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU RC LENS

« Ce 4-4 doit être une inspiration pour la suite »

Aujourd'hui, Lens est retombé au milieu de tableau. Il faut bien avoir conscience que le début de saison était exceptionnel pour un promu. Les points pris ne sont plus à prendre. Avec certains succès, le Racing s'est offert un « bonus » sur son tableau de marche. Personnellement, je préfère retenir la faculté de cette équipe lensoise à réagir. Ils n'ont pas été mentalement dépassés par les évènements même lorsqu'ils étaient menés largement ou devaient courir après le score. Je ne m'inquiète vraiment pas pour eux. Ce 4-4 doit être une inspiration pour la suite.

Après la trêve, face à Dijon, le RC Lens va récupérer son meilleur buteur Ignatius Ganago. On se rend compte que son absence coincide avec la dernière victoire des Sang et Or en Ligue 1 (2-0 face à l'ASSE). Peut-être que l'équipe était devenue un peu dépendante de lui. Maintenant, le fait de voir Lens marquer quatre fois contre Reims me rassure : un vrai collectif pour porter les Sang et Or. C'est vrai que Ganago représente bien le superbe Mercato de Lens et que son absence se remarque mais il y a des joueurs de valeur pour le remplacer et ils ont répondu présent. »