RC Lens – L'oeil de Denis Balbir : « Un bol d'air frais pour la Ligue 1 »
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

RC Lens – L'oeil de Denis Balbir : « Un bol d'air frais pour la Ligue 1 »

Chaque semaine, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Focus sur le début de saison réussi du RC Lens, promu sur le podium après six matches.

« Ce que fait Lens en ce début de saison, c'est un bol d'air frais pour la Ligue 1. Avec Rennes, c'est l'une des équipes les plus plaisantes à voir jouer. On connait tous la ferveur des Sang et Or et on ne peut qu'avoir le sourire de les revoir au sommet.

En ce début de saison, le Racing séduit. C'est une équipe qui, malgré son statut de promu, n'hésite pas à aller de l'avant. Ils ont des attaquants percutants. Ce Lens est réaliste, joue avec beaucoup d'enthousiasme et d'audace. Il s'en dégage une joie de vivre communicative. Il y a vraiment tout ce qu'il faut dans cette équipe pour jouer un vrai rôle d'outsider. Est-ce que Lens est fait pour durer sur toute une saison ? Je ne sais pas. En tout cas, tous les points pris ne sont plus à prendre pour cette équipe.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU RC LENS

« Lens a eu le déclic en battant Paris »

Cette réussite, c'est aussi celle de Franck Haise. Un coach qui était critiqué avant même que la saison démarre. Beaucoup se demandaient s'il avait la carrure pour la Ligue 1. Les réponses se font sur le terrain. Dans toutes les lignes, ce que fait son équipe est cohérent. Il y a une identité mise en place par l'entraîneur. Et quand en plus le casting est bon...

Cet été, tout ce qu'a touché Lens s'est transformé en or. Une équipe a été rapidement construite pour la Ligue 1. Avec les Medina, Badé, Sylla, Clauss, Kakuta ou encore Ganago, le recrutement a été extrêmement bien ciblé. Il répond exactement aux besoins sur les postes à pourvoir. Maintenant il faudra juger sur la durée d'une saison, quand les premières tuiles arriveront et qu'il faudra remplacer les titulaires.

En tout cas, du côté des supporters, on peut avoir le sourire. Qui aurait cru que Lens serait sur le podium après six journées? Pas grand-monde. Je pense que cette équipe a eu un déclic en battant le PSG. C'était un énorme exploit. Alors oui, sans doute que Lens a eu de la chance de prendre Paris alors que le champion était encore la tête dans le seau, mais il ne faut pas minimiser ce succès. Cette victoire a lancé la saison du Racing. Elle leur a donné des ailes et fait croire en la possibilité d'une grande saison. »