Karim Benzema seul au monde à Getafe
Karim Benzema seul au monde à GetafeCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

Real Madrid - L'oeil de Denis Balbir : « Un accident qui aurait pu arriver à tout le monde »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité du football. Retour sur le démarrage d'année 2022 raté du Real Madrid, battu par Getafe (0-1).

Zapping But! Football Club Olympique Lyonnais : La question de la semaine

« Cela faisait trois mois que le Real Madrid n'avait plus perdu un match. Dimanche, les Merengue ont chuté à la surprise générale sur la pelouse du mal-classé Getafe (0-1, but d'Enes Unal en début de match). A mon sens, c'est un accident qui aurait pu arriver à tout le monde. Je ne m'inquiète pas du tout pour le Real même si 2022 démarre très mal. C'est limite moins grave que cet accident de parcours arrive maintenant plutôt que dans la période décisive avec les matchs à élimination directe de la Ligue des Champions.

Je ne m'en fais pas du tout pour Madrid. Ce Real a non seulement l'effectif, mais aussi les armes physiques et tactiques pour répondre à ce petit couac dans le parcours. Carlo Ancelotti a l'expérience et les mots pour que son équipe ne panique pas. Même si cette défaite est inattendue, elle n'est pas catastrophique pour le Real. Même avec les absents pour cause de Covid ou autre, le club reste en tête de la Liga. Il faut relativiser. Peut-être que le Real Madrid se sentait intouchable. Getafe a fait la piqûre de rappel sur ce match de reprise. Je n'imagine pas le Real enchainer une série négative suite à cette défaite.

« Vinicius a beaucoup manqué à Karim Benzema »

Ce que le petit derby à Getafe a mis en avant, c'est quand même l'importance de Vinicius Jr, absent pour cause de Covid, et qui a beaucoup manqué à Karim Benzema. Souvent une équipe fonctionne par tandem ou par trio. Quand il manque un membre d'un tandem ou d'un trio, c'est toujours embêtant. Tout grand joueur qu'il est, Benzema est dépendant d'un bon lieutenant derrière lui pour l'alimenter en ballons. C'est le cas de Vinicius à Madrid. A Getafe, l'attaquant des Bleus a fait sans son passeur préférentiel et ça l'a handicapé dans la quête de son 300e but avec Madrid.

A Getafe, le Real Madrid s'est trop appuyé sur l'exploit individuel d'un Karim Benzema. Exploit qui n'est jamais venu. On ne peut pas attendre de « KB9 » qu'il marque un but de 40 mètres toutes les semaines. Il est obligé d'être servi dans de bonnes conditions. Pour moi, ça n'a simplement pas été le cas dimanche. Sur ce match, la responsabilité de l'attaque reposait trop sur lui. Il manquait de liberté. Est-ce que c'est inquiétant pour la suite ? Pas forcément car Vinicius reviendra vite... »

La chronique Real Madrid de Denis Balbir

Denis Balbir est revenu sur l'entame d'année 2022 ratée du Real Madrid, battu après trois mois d'invincibilité sur la pelouse de Getafe (0-1). S'il ne s'inquiète pas pour les Merengue à court et moyen terme, notre consultant note quand même que Karim Benzema sait aussi être orphelin de Vinicius Jr.