Stade Rennais – FC Nantes / L'oeil de Denis Balbir : « Rennes peut être le Lille de cette saison »
La joie rennaise à l'issue du derby breton.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

Stade Rennais – FC Nantes / L'oeil de Denis Balbir : « Rennes peut être le Lille de cette saison »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Retour sur l'autre derby chaud du week-end : Rennes - Nantes (1-0).

Zapping But! Football Club Diego Maradona : les meilleures punchlines d'El Pibe de Oro

« Dimanche à l'issue d'un derby bouillant sur le terrain et en tribune, le Stade Rennais a battu le FC Nantes (1-0). Un résultat qui scelle une semaine parfaite pour les Bretons et Bruno Genesio, déjà vainqueurs de leur barrage de Ligue Europa Conférence face à Rosenborg (2-0). Que Rennes a de la qualité, ce n'est pas nouveau. C'est un club structuré, qui a encore mené un gros Mercato avec les Badé, Santamaria, Sulemana ou encore Meling.

« Le succès logique d'un club simplement mieux structuré et plus ambitieux »

Déjà à l'époque de Julien Stéphan, Rennes avait progressé dans la régularité, dans la ferveur aussi. Ce n'est clairement pas illogique que les Rouge et Noir aient remporté leur derby... Et ce même si ça s'est fait sur la plus petite des marges grâce à un but de Martin Terrier. Ce succès rennais est celui d'un club simplement mieux structuré et plus ambitieux que son rival au niveau local. Même si c'est étriqué, c'est une première victoire cette saison dans un match important.

Si l'équipe parvient à prendre confiance en Europe, je pense que Rennes peut être l'un des troubles fêtes de la saison en Ligue 1. De là à dire que ce sera le Lille de cette saison, ce n'est pas impossible... Il y a beaucoup de talent, notamment au niveau offensif. Terrier et Guirassy ne sont pas des joueurs qui arrivent de nulle part. Avec Genesio et Maurice, le Stade Rennais s'est doté d'une « ADN lyonnaise », d'une vraie culture de l'Europe. On le sait : l'ambition vient avec la qualité de l'effectif qu'on peut avoir et il y a de la matière sur ce plan en Ille-et-Vilaine.

« Des sanctions à prendre contre les fauteurs de troubles »

Le point noir de ce Rennes – Nantes, ce sont les incidents autour du Roazhon Park avec les Ultras des deux camps désireux d'en découdre. Si cet incident a été moins médiatisé que celui de Nice – OM, la recrudescence de violence autour des matches de Ligue 1 me paraît dangereuse à l'heure où les stades reprennent vie. Je ne sais pas qui des Rennais ou des Nantais ont allumé la mèche mais il faudra prendre des sanctions individuelles et collectives contre ceux qui ont provoqué. Des sanctions importantes, des interdictions à vie de stade...

Ces gens sont là pour quoi ? Pour se battre ? Qu'ils se mettent au karaté, aux arts martiaux mais qu'ils arrêtent de venir dans des stades de foot. Le stade ce n'est pas une arène. C'est un spectacle, un plaisir... Dans plein de pays étrangers, on voit des familles venir supporter leur équipe. Là, on est en train d'éloigner les familles des stades en agissant de la sorte. On contribue également à militer pour ces Préfets qui décident d'arrêtés prônant l'interdiction de déplacement. La Ligue et l'Etat doivent taper du poing sur la table en condamnant ces personnes – et seulement ces personnes - de manière spectaculaire. Ce n'est pas en emmenant quelqu'un au poste pendant deux ans et en lui tapant sur les doigts qu'on résout le problème. »

La chronique Stade Rennais de Denis Balbir

Denis Balbir a livré son analyse du derby breton remporté par le Stade Rennais face au FC Nantes (1-0). Notre consultant est optimiste pour la saison des Rouge et Noir... Et tire à boulets rouges sur les supporters ayant voulu en découdre.