ASSE – Le bilan de Denis Balbir : « Un vrai problème avec les cadres vieillissants »

true

Denis Balbir a un sentiment mitigé sur la première partie de saison de l’ASSE. S’il est content de voir les jeunes, notre consultant a plus de mal avec les cadres trop bien payés et décevants.

« Saint-Etienne a mal géré son début de saison. Même si Ghislain Printant était très aimé humainement, il a montré ses limites en tant qu’entraîneur. Il a pris en main une équipe avec énormément d’ambitions, avec la coupe d’Europe à gérer en plus du championnat. Pour lui, prendre la suite de son ami Jean-Louis Gasset était trop compliqué.

Dès le début du mois d’octobre, Claude Puel est arrivé. A peine avait-il posé le pied dans le Forez que l’intéressé avait déjà exprimé son envie d’oeuvrer sur le long terme. Ce changement de projet peut d’ailleurs être perçu comme un soulagement. Depuis Christophe Galtier, les Verts cherchaient quelqu’un en mesure de s’investir, de construire et de lancer des jeunes.

« La gestion des jeunes, le vrai point positif du début de saison »

Pour moi, Claude Puel, ce n’est pas uniquement sa belle série inaugurale de matches sans défaite. Si la copie est terne en Ligue Europa avec l’élimination prématuré, j’ai aimé voir apparaître de nombreux jeunes joueurs depuis quelques mois. Même si William Saliba et Charles Abi avaient déjà joués, on a vu Wesley Fofana, Mahdi Camara, Bilal Benkhedim… Les jeunes qui ont gagné la Gambardella ont eu leur chance. C’est le vrai point positif de ces derniers mois.

En 2020, je vois quand même un gros point à corriger. Claude Puel va devoir trouver la bonne formule. Il faudra aussi faire que les cadres vieillissants se prêtent au jeu de la concurrence. Je pense aux M’Vila, Cabaye ou Debuchy, des joueurs qui ont de bons contrats avec des salaires confortables. C’est un vrai problème pour le club car, en ce début de saison, ces joueurs-là n’ont clairement pas eu le rendement escompté. Pour finir mon bilan, je souhaiterais souhaiter bonne chance aux blessés et notamment à Kévin Monnet-Paquet. C’est un vrai joueur de club et il manque à l’AS Saint-Etienne aujourd’hui ».

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008