ASSE – L’oeil de Denis Balbir : « Aouchiche, un feuilleton un petit peu exagéré »

true

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1 et des Verts. Pour son grand retour, notre consultant évoque le Mercato de l’ASSE.

« Le Mercato de Saint-Etienne est dans la lignée de ce que Claude Puel veut bâtir. Cette saison, ce sera sans doute l’une des équipes les plus jeunes de Ligue 1. Une équipe de Gambardella bis. Claude Puel est un formateur. Il est venu dans le Forez avec des idées qu’il compte mettre en place. Sans surprise, il est en train de le faire. Sans moyens économiques, Saint-Etienne est de toute façon obligé de recruter malin.

Personnellement, ce qui m’embête le plus, c’est le départ de Vagner Dias à Metz. C’est dommage. C’est un joueur atypique et je pense qu’il aurait mérité sa chance. Maintenant Saint-Etienne avait besoin d’argent et ne pouvait pas cracher sur les 8 M€ de son transfert et de celui de Franck Honorat. Deux joueurs qui n’étaient de toute façon pas sûrs d’être titulaires. Il y a une forme de logique sportive et économique dans les arrivées et les départs jusqu’à maintenant.

« Adil Aouchiche, il va falloir qu’il fasse ses preuves »

Dans les prochains jours, l’ASSE devrait annoncer l’arrivée d’Adil Aouchiche et ce dossier suscite énormément d’espoir. On est en train de faire d’un gamin de même pas 18 ans la star, le saveur, la tête d’affiche du Mercato stéphanois. On l’érige même déjà comme le nouveau Paganelli, le nouveau Roussey… J’ai quelques soucis avec ça. Certes, il a prouvé des choses dans le football de jeunes. Certes, il a fait quelques bonnes entrées avec le PSG, notamment face au FC Metz. Mais, comme certains le disent (y compris en interne dans le club!), il a encore tout à prouver. Il va falloir qu’il fasse ses preuves.

En faire un feuilleton comme s’il s’agissait d’un maestro, de quelqu’un qui allait révolutionner le jeu de l’ASSE, c’est peut-être un petit peu exagéré. Peut-être même dangereux. A Saint-Etienne, il sera « élévé » dans un cadre qui peut lui permettre de grandir plus vite, entouré d’autres jeunes prometteurs comme on a pu le voir face à Rumilly (Rivera, Moueffek, etc.)… Adil Aouchiche n’est pas encore complètement formé, tant tactiquement que physiquement. Il faudra que le staff redouble de vigilance avec lui. J’ai quand même confiance en Claude Puel et en ses adjoints pour bien poser les bases le concernant.

« Bouanga, Fofana… Dans un Mercato idéal, il faudrait garder les deux »

Au sujet des départs à venir, Saint-Etienne a bien démarré son plan de cession en réalisant deux jolies ventes mais les besoins du club ne sont pas encore atteint. Tant que le Mercato restera ouvert en France et ailleurs, j’aurais la crainte de voir partir un Denis Bouanga ou un Wesley Fofana. Surtout quand on sait qu’avec la vente d’un seul des deux, le club peut être remis à flot. Connaissant Claude Puel, je pense qu’il saura mettre son véto sur le départ de l’un des deux. Peut-être plus sur Fofana que Bouanga. A terme, si Fofana est sérieux, je pense qu’il touchera l’équipe de France avec son comparse Saliba. A mon sens, il n’a pas encore fini son évolution et rapportera plus dans le futur. Même si Bouanga a réalisé une grande saison, ce serait moins marquant pour les supporters de le voir partir. Lui est déjà plus âgé et surtout il n’est pas du cru. Maintenant dans un Mercato idéal, il faudrait garder les deux… »


Recueilli par Alexandre CORBOZ

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008