ASSE – L’oeil de Denis Balbir : « Déçu de l’attitude d’Ole Selnaes »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1 et des Verts. Focus sur la fin de Mercato de l’ASSE et l’affaire Ole Selnaes.

« Cette semaine, l’actualité de l’ASSE a été marquée par « l’affaire Selnaes ». Un souci que personne n’avait vu venir dans ces proportions-là. A Sainté, le Norvégien a beaucoup progressé aux côtés de Yann M’Vila. C’est quelqu’un qui était parti de loin et qui était devenu, sous Jean-Louis Gasset, un titulaire inamovible.

Je suis déçu de son attitude. Je pense que le joueur s’est fait monter la tête par ses agents et certains chiffres évoqués. Aujourd’hui, Ole Selnaes est mis de côté. On ne sait pas combien de temps ça va durer vu que le Mercato chinois ne ferme ses portes que le 28 février prochain.

« Selnaes s’est fait monter la tête »

A titre personnel, j’ai vraiment du mal avec ce choix de vouloir rejoindre la Chine et le FC Shenzhen. Est-ce mieux que de jouer en Ligue 1 ? Je ne pense pas… Ole Selnaes est encore jeune (24 ans) et en phase de progression. Un joueur comme ça, qui privilégie l’intérêt pécuniaire au sportif, n’a rien à faire à Saint-Etienne. Après, même s’il s’agit d’un joueur ombrageux qui n’a jamais fait trop d’effort pour s’adapter et parler la langue, je trouve que la colère des supporters à son égard est excessive. C’est relativement rare qu’un joueur qui veut partir soit accueilli à L’Etrat avec une banderole où on l’accuse d’être « un traitre ».

« Les Verts davantage pénalisés que bonifiés par le Mercato »

Maintenant c’est vrai que cette affaire touche le club. Le point positif est que l’ASSE a eu une capacité de réaction immédiate. Deux joueurs sont arrivés pour le remplacer numériquement. Malgré tout, cela reste dommageable. Pour l’ASSE comme pour d’autres équipes de Ligue 1, j’ai le sentiment que ce Mercato a davantage pénalisé le club qu’il ne l’a bonifié. Malheureusement, en hiver, c’est souvent la même chose : les clubs sont rarement vendeurs et les dirigeants sont contraints de cibler de bonnes affaires quand un joueur leur fait faux bond.

« Aït Bennasser – Vada, deux bonnes idées »

Youssef Aït Bennasser, prêté par l’AS Monaco, et Valentin Vada, prêté par Bordeaux, en sont-elles ? Ce sont deux joueurs qui étaient un peu dans l’ombre. On les connait. Ils ont eu leurs coups d’éclat en Ligue 1, un championnat qu’ils connaissent. A mes yeux, ce sont deux bonnes idées. Les Verts avaient peu de moyens et il fallait recruter avec discernement. On verra ce que l’avenir nous dira mais il y a matière à faire au moins une bonne pioche sur les deux. »

Recueilli par Alexandre CORBOZ

Supporters STÉPHANOIS, votre APPLICATION 100% Verts est disponible.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play

 

Rejoignez notre chaîne But! Football Club pour encore plus de contenus sur le monde du ballon rond.