ASSE – L’oeil de Denis Balbir : « Willy Sagnol directeur sportif, pas une bonne idée »

Chaque semaine, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1 et des Verts. Notre consultant n’est pas emballé par la piste Willy Sagnol au poste de directeur sportif de l’ASSE.

« Ces derniers jours, la rumeur Willy Sagnol a pris de l’ampleur pour le poste de directeur sportif de l’AS Saint-Etienne. Evidemment, il s’agit de quelqu’un du terroir. Il a une vrai sympathie pour ce club. Maintenant a-t-il les épaules pour ce poste ? Je n’en suis pas certain. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée. On parle de quelqu’un qui n’a plus officié au sein d’un club depuis un moment. Il a été entraîneur numéro 1 à Bordeaux. Cela ne s’est pas très bien passé. Au delà de sa réussite moyenne aux Girondins, sa gestion n’avait pas non plus été extraordinaire : je me souviens qu’il avait des problèmes avec gardiens, qu’il n’arrivait pas à trancher dans le vif… Je n’ai pas le sentiment que son passage a été très apprécié à Bordeaux.

« Dans les coulisses d’un club, il a encore beaucoup à apprendre »

Qu’elle soit vraie ou fausse, Willy Sagnol traine une image de quelqu’un d’hautain, qui se plait à donner des leçons. Peut-être que ce n’est pas ce qu’il veut dégager mais son attitude me dérange un peu. Depuis qu’il est consultant, Sagnol a pris pour habitude de se lâcher sur RMC. En parallèle, il se manifeste à la moindre opportunité qui se présente. On ne peut pas candidater pour un poste capital à l’ASSE et quelques heures plus tard, dans son émission de radio, critiquer ouvertement la politique menée par le club et ses dirigeants. Pour moi, c’est incohérent.

Surtout que ce n’est pas quelqu’un qui a prouvé quoi que ce soit en tant qu’entraîneur ou dirigeant. Autant il a prouvé des choses quand il était joueur, autant dans les coulisses je pense qu’il a encore beaucoup à apprendre du métier. Et puis, à moins d’être complètement abrutis, je ne vois pas comment des présidents de club peuvent donner suite à la candidature de quelqu’un qui remet en cause leur modèle de gestion.

« Des critiques un peu déplacées »

Vendredi, j’ai trouvé les critiques prononcées par Willy Sagnol un peu déplacées. Oui, Sainté n’est pas champion d’Europe ni de France mais les résultats sont loin d’être mauvais. C’est quand même délicat de critiquer la politique d’un club qui a fait preuve de régularité en finissant quatrième de Ligue 1.

J’ai l’impression que Sagnol est surtout quelqu’un qui a des idées très arrêtées sur les choses et que c’est la raison pour laquelle il n’avait pu rester que trois mois au Conseil de Surveillance de l’ASSE en 2010. Même si c’est bien d’avoir des idées et de vouloir les mettre en place, même si certaines sont sans doute très bonnes, même si tous ses constats ne sont pas forcément faux, on ne peut pas faire abstraction du travail qui a été fait précédemment. A Saint-Etienne ou ailleurs. Je ne sais pas pourquoi il n’était resté que trois mois la première fois mais je pense que son caractère y est pour beaucoup. »

Recueilli par Alexandre CORBOZ